31 déc. 13

Salade de chou-rave et pomme, citron menthe

 

IMG_9615 - copie

 

Vous savez quoi ? J'ai découvert depuis peu le chou-rave ! Ce petit légume tout ovale, vert clair ou violet est juste délicieux ! Croquant, juteux et frais, je le consomme cru. Ne le prenez pas trop gros, autrement il sera fibreux.Il suffit de l'éplucher et il est prêt à être consommer !
D'un point de vue nutritif, il est très intéressant car bourré de vitamine C.
Cette petite salade crue est parfaite en entrée, préservant vitamines et enzymes, pour bien lancer la digestion !


Pour 2/3 personnes :

- 1 chou-rave d'environ 200 g
- 1 pomme d'environ 150 g
- 1 demi-citron (jus et zeste)
- 2 feuilles de menthe
- 2 cuillères à soupe d'huile de noix


Épluchez le chou-rave et taillez-le en allumettes.
Prélevez les zestes et le jus du demi-citron.
Lavez votre pomme mais ne l'épluchez pas. Taillez-la aussi en allumettes. Dans un bol, mélangez la pomme et le jus de citron.
Ciselez finement les feuilles de menthe.

Dans un récipient, placez tous les ingrédients (chou-rave, pomme, zestes de citron et menthe) et incorporez l'huile de noix. Mélangez bien. Réservez au frais avant de servir.


22 déc. 13

Soupe de lentilles corail, lait de coco et coriandre

 

IMG_9585 - copie

 

Cette soupe je l'aime beaucoup, je la fais régulièrement. Elle est douce, savoureuse, et le mélange des saveurs nous emmène tout de suite loin de chez nous !
Les lentilles corail sont des légumineuses qui cuisent très vite, s'éclatent et jaunissent à la cuisson (c'est normal, pas de panique !).

Côté santé, elles apportent beaucoup de protéines (près de 28 g pour 100 g), du fer, du magnésium et des fibres. 
La coriandre, quant à elle, est tonique et digestive.


Pour 3 personnes :

- 300 g de lentilles corail
- 700 g d'eau
- 200 ml de lait de coco
- 2 cuillères à café de coriandre en poudre
- 1 cuillère à soupe de feuilles de coriandre ciselées (surgelées quand ce n'est pas la saison)
- Sel


Rincez vos lentilles. Placez-les dans une casserole avec l'eau et portez à ébullition. N'ajoutez surtout pas le sel maintenant, les lentilles durciraient avant de cuire. Le sel s'ajoute toujours à la fin lors de la cuisson des lentilles (qu'elles soient jaunes, vertes ou corail). Surveillez la cuisson, les lentilles ont tendance à mousser. Cette mousse n'est pas gênante, vous pouvez l'enlever comme la laisser.
Lorsque les lentilles sont cuites au bout de quelques minutes (elles ne doivent plus croquer sous la dent), retirez du feu. 
Incorporez le lait de coco et la coriandre en poudre.
Mixez au mixeur plongeur de façon à obtenir une soupe fine. 
Si la soupe vous paraît trop liquide, patientez un peu, elle a tendance à s'épaissir toute seule. Si au contraire, elle vous paraît trop dense (tout dépend de la qualité de vos lentilles), vous pouvez la détendre avec un peu de lait végétal.
Salez à votre convenance. Ajoutez la coriandre ciselée.

Dégustez chaud !

18 déc. 13

Bûche vegan de Noël Coco-Vanille à la clémentine

 

BuchedeNoelrevisitee - copie

 

Cette année, je me lance dans la bûche vegan ! Je me suis inspirée de Laura VeganPower pour le glaçage et pour la génoise, et vous savez quoi ? C'est bien bien bon :)

C'est un petit peu de travail mais ne vous découragez pas, ça en vaut la peine !

Au passage, cette recette participe à un concours organisé par Markal, alors si vous avez envie de soutenir cette petite bûche vegan (parce qu'elle le vaut bien), c'est ici qu'il faut cliquer !

 

Pour 8 bûchettes individuelles :

La génoise :
- 215 g de farine T65
- 130 g de sucre de canne
- 7 g de levure chimique
- 2 g de bicarbonate de soude
- 1 pincée de sel
- 30 g d'huile de tournesol
- 30 cl de lait de soja
- 10 cl de jus de citron

Pour la garniture/glaçage :
- 50 cl de lait de coco
- 120 g de crème dessert soja à la vanille
- 180 g de sucre de canne
- 15 g d'agar-agar
- Un peu de lait de coco si nécessaire
- Noix de coco rapée
- 200 g de chocolat pâtissier sans lait
- 25 cl de crème de soja
- Clémentines

Préparez d'abord votre garniture (qui fera aussi office de glaçage).
Dans une casserole sur feu moyen, versez le lait de coco, la crème dessert vanille, et le sucre de canne. Remuez au fouet pour bien mélanger. Versez en pluie l'agar-agar. Portez à ébullition 2-3 minutes sans cesser de remuer. 
Versez ensuite dans un saladier et placez au réfrigérateur durant au moins 5 heures.
Au bout de ce temps, lorsque la crème a bien figé, découpez-la en morceaux et mixez-la au mixeur plongeur pour obtenir une crème onctueuse et crémeuse. Allongez avec un peu de lait de coco si nécessaire. Réservez au frais.

Préparez maintenant votre génoise.
Préchauffez votre four à 180°C.
Mélangez tous les ingrédients secs. Dans un autre récipient, mélangez les ingrédients liquides et incorporez-les aux ingrédients secs. Mélangez de façon à obtenir une préparation homogène.
Chemisez un moule à génoise de 25cmx25cm avec du papier cuisson. Versez votre pâte à l'intérieur et enfournez durant 30 minutes.
Laissez votre génoise cuite complètement refroidir. Découpez-la en huit parts égales. Puis découpez-la en trois dans le sens de l'épaisseur.

Préparez votre ganache en plaçant dans une casserole, le chocolat coupé en morceaux et la crème de soja. Remuez sur feu doux jusqu'à obtention d'une crème homogène. Réservez.

Prélevez les suprêmes de clémentines.

Montez maintenant vos bûchettes.
Dans vos assiettes, déposez une première partie de génoise. Déposez une couche généreuse de ganache au chocolat. Saupoudrez d'un peu de noix de coco râpée. Déposez des morceaux de clémentines. Versez enfin une petite couche de garniture coco-vanille. Déposez la génoise intermédiaire, et renouvelez l'opération chocolat, noix de coco râpée, clémentines et garniture coco-vanille. Déposez la dernière couche de génoise. À l'aide d'une spatule ou d'un couteau, couvrez entièrement votre bûchette de garniture (qui fera ici office de glaçage). Avec une poche à douille, décorez à votre guise le dessus de votre bûchette avec la garniture. Couvrez de petits décors si vous le souhaitez. 

Gardez au frais le temps de servir, en les sortant 15 minutes avant de déguster.

Bon appétit et joyeuses fêtes ! 

02 déc. 13

Lasagnes vegan

 

IMG_9559 - copie

 

Plats consistants d'automne/hiver #2, voilà les lasagnes ! J'ai adapté ce plat traditionnel italien version vegan et c'est plutôt pas mal du tout !


Pour un plat de 6 personnes :

- 1/2 paquet de lasagnes
- Environ 1 litre de passata de tomates
- 125 g de petites protéines de soja texturées
- 100 g de petits pois
- 1 carotte
- 1 petit oignon
- 1 gousse d'ail
- 50 cl de Béchamel 
- Huile d'olive

Préchauffez votre four à 180°C.

Commencez par préparer votre sauce.
Versez les protéines de soja dans un bol et réhydratez-les en les couvrant d'eau bouillante. Laissez absorber quelques minutes.
Versez environ 3 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une casserole et placez l'ail haché et l'oignon émincé. Faites dorer.
Ajoutez la carotte coupée en petits dés et les petits pois (en conserve pour moi). Faites revenir deux minutes.
Incorporez maintenant la passata de tomates, salez et poivrez. Égouttez les protéines de soja si elles n'ont pas absorbé toute l'eau et versez-les dans la sauce. Laissez mijoter sur feu doux pendant la préparation de l'étape suivante.

Préparez environ 50 cl de béchamel

Faites maintenant bouillir un volume d'eau salée suffisamment important pour accueillir les feuilles de lasagnes.
Huilez votre plat. Faites bouillir quelques secondes les lasagnes avant de disposer une première couche au fond du plat (il faut qu'elles aient un peu ramolli). Nappez généreusement de sauce tomate. Disposez une nouvelle couche de lasagnes, versez une couche de sauce tomate et répartissez équitablement la moitié de votre béchamel. 
Disposez une nouvelle couche de lasagnes et versez une dernière couche de sauce tomate.
Étalez une dernière couche de lasagnes. Versez le reste de béchamel et enfournez durant 30 minutes.
Finissez par une cuisson au grill durant 3/4 minutes pour bien faire dorer la béchamel.

Dégustez chaud avec une salade. Les lasagnes seront même encore plus savoureuses le lendemain !

01 déc. 13

Béchamel

 

IMG_9546 - copie

 

Je raffole vraiment de la béchamel, cette sauce tellement douce et onctueuse qu'elle en est régressive ! Il s'agit d'un mélange simple d'un produit gras, de farine et de liquide. Pour la réussir, tout est question de proportion entre ces trois ingrédients.
Elle est très facilement adaptable version vegan alors on ne va pas se gêner !


Pour 60 cl de béchamel :

- 50 g de magarine végétale
- 50 g de farine T65
- 50 cl de lait de soja 
- Sel et poivre


Placez votre margarine dans une casserole sur feu moyen et laissez fondre. Ajoutez la farine et remuez au fouet pour qu'elle absorbe toute la matière grasse. 
Versez ensuite doucement le lait de soja, sans arrêter de remuer. Veillez à ce qu'il n'y ait pas de grumeaux.
Toujours feu moyen, remuez sans cesse jusqu'à obtenir une crème onctueuse (cela prend environ deux minutes).
Retirez du feu, salez et poivrez à votre convenance.
Personnellement, je l'aime comme ça, mais vous pouvez ajouter de la noix de muscade si vous le souhaitez.

À préparer au dernier moment, la béchamel a tendance à épaissir en refroidissant !


ME SUIVRE...
ASSOCIATION