27 nov. 14

Granola sucré

 

IMG_0585 - copie

 

Vous l'avez réclamé sur Instagram, voilà la recette de mon granola sucré ! :)
Vous avez de quoi vous faire un petit déjeuner de compèt' ! Tout d'abord grâce aux protéines : 20g pour 100g dans l'amande, 19g pour 100g dans les graines de courge, 18g pour 100 g dans les graines de sésame. Ensuite grâce aux oléagineux, qui contiennent énormément de calcium (324mg pour 100g d'amandes), le fer (6mg pour 100g de graines de sésame), le potassium (environ 600mg pour 100g d'amandes) et de phosphore (environ 500mg pour 100g de sésame). L'avoine contient du gluten mais en quantité beaucoup plus faible que le blé, il est donc plus digeste.
L'huile de coco possède de très bons lipides, ce qui lutte contre le cholestérol. Et le sirop d'agave a un index glycémique (capacité à faire monter le taux de sucre dans le sang) plus bas que le sucre lambda.
Alors tout ça dans un yaourt de soja nature ou du lait végétal, c'est parfait !


Pour un bocal d'environ 1L :

- 80 g d'amandes
- 10 g de graines de sésame
- 60 g de graines de courge
- 160 g de petits flocons d'avoine
- 35 g de raisins secs (ou d'abricots secs, ou de dattes, comme vous voulez)
- 30 ml d'huile de coco
- 25 g de purée d'amandes complète
- 50 g de sirop d'agave

 

Edit : la version chocolatée a aussi été testée et approuvée ! Remplacez la purée d'amandes par de la purée de cacahuètes (remplacement facultatif) et les raisins secs par 65 g de chocolat détaillé en pépites :)


Préchauffez votre four à 160°C.

Mixez légèrement vos amandes et vos graines de courge. Découpez finement vos raisins secs.
Placez le tout dans un récipient avec les autres ingrédients secs (graines de sésame, flocons d'avoine) et mélangez.

Faites fondre doucement au bain-marie l'huile de coco. Hors feu, ajoutez la purée d'amandes et le sirop d'agave. Mélangez jusqu'à obtention d'un mélange homogène.

Mélangez ingrédients secs et ingrédients humides à la cuillère ou la spatule en bois, jusqu'à ce que tout soit bien réparti. Étalez ensuite sur une plaque couverte de papier cuisson. Enfournez durant 15 minutes, en remuant à mi-cuisson.

Laissez ensuite refroidir hors du feu. Le granola est mou à la sortie du four, pas de panique, il se solidifie en refroidissant. Une fois complètement froid, cassez doucement le granola à la main afin de former des morceaux. Conservez-le dans un compartiment hermétique.


20 nov. 14

Velouté de butternut et son croustillant salé aux graines

 

IMG_0578 - copie

 

Vous avez pu le voir via le badge à droite du blog, ou lorsque j'en ai parlé sur Instagram et Facebook, Ma Végétable est partenaire d'1,2,3 Veggie !, campagne animée par l'Association Végétarienne de France pour promouvoir l'alimentation végétarienne/végétalienne au moins une fois par semaine !
Vous pouvez retrouver tous les jeudis sur leur site, des recettes créées par les bloggeurs partenaires. Et ce jeudi, c'est mon tour ! La campagne propose aussi des cours de cuisine. En 2015, vous pourrez donc me retrouver en vrai pour des ateliers culinaires :)
Pour des raisons de référencement, vous retrouverez le vrai nom de la recette sur le site d'1,2,3 veggie ! ;) Cliquez sur le lien ci-dessous, je vous y emmène !


>>> Velouté de butternut et son croustillant salé aux graines - 1,2,3 Veggie ! <<<

 

Vous pourrez trouver une recette similaire chez la talentueuse Antigone XXI !
Soupe de potimarron et granola salé au fromage

 

10 nov. 14

Crème de noix

 

 

IMG_0566 - copie

 

Ceux qui me suivent sur Instagram ont pu s'apercevoir que j'ai fait un (gros) stock de noix pour l'hiver ;)
J'ai déjà commencé à piquer dedans, et les ai dégusté avec du porridge, dans des cookies et tout simplement comme ça au petit déjeuner.
Mais comme j'aime beaucoup la crème de marrons, je me suis laissée tenter par l'idée de faire de la crème de noix... Le résultat s'en approche mais est un peu différent (moins lisse, légèrement granuleux), savoureux, et parfait avec un yaourt de soja nature !

La noix de Grenoble est une bonne source de protéines (15 g pour 100g), et contient du sélénium qui est un antioxidant, des fibres, des phytostérols aidant à faire baisser le mauvais cholestérol, des oméga-3, du fer et du potassium.

Pour vos oreilles ! Christine - Christine and the queens 


Pour environ 450 g de crème de noix :

- 200 g de cerneaux de noix de Grenoble (environ 450 g avec leurs coques)
- 160 g de sucre de canne
- 1 cuillère à soupe de rhum
- 1 cuillère à soupe de vanille liquide (ou les graines d'une gousse de vanille)
- Eau


Placez vos cerneaux de noix dans une casserole d'eau et faites cuire 15 à 20 minutes. Égouttez et mixez jusqu'à obtention d'une farine fine. Vous pouvez aussi mixer les noix avec un peu d'eau de cuisson et vous obtiendrez une pâte à la consistance pas complètement lisse. À ce stade, votre préparation a une couleur assez claire, c'est normal. Réservez.

Placez le sucre dans une casserole et versez de l'eau de façon à ce qu'elle couvre tout juste le sucre. Faites chauffer jusqu'à ce que vous obteniez un sirop.

Dans une casserole ou une bassine à confiture, placez votre pâte de noix, versez le sirop de sucre et ajoutez la vanille et le rhum. Mélangez bien à la spatule, disposez sur feu moyen et faites cuire 15 minutes en remuant régulièrement. Votre crème va progressivement s'épaissir, devenir crémeuse (elle continue de se solidifier en refroidissant) et prendre une couleur marron. 

Versez ensuite dans des contenants stériles. Cette crème se garde au moins trois semaines au réfrigérateur. À mettre dans des gâteaux, dans du yaourt, ou à manger à la cuillère !

03 nov. 14

Satay ayam vegan, sauce cacahuètes

 

IMG_0559 - copie

 

Après le seroendeng, on reste en Indonésie avec des satay ayam vegan ! Il s'agit à l'origine de brochettes de poulet (satay (ou sate) voulant dire brochette et ayam, poulet). Les brochettes sont traditionnellement servies avec une sauce cacahuètes très bonne. Elles peuvent être accompagnées de riz et de seroendeng, ainsi que de petits légumes vinaigrés.

Pour vos oreilles ! Superstition - Stevie Wonder


Pour 3 personnes :

- 500 g de tofu ferme
- 1 belle gousse d'ail
- 1 petite cuillère à soupe d'huile de cacahuètes ou d'huile de tournesol
- 6 cuillères à soupe de purée de cacahuètes
- 7 cuillères à soupe de lait de coco
- 4 cuillères à soupe de sirop d'agave
- 4 cuillères à soupe de sauce soja
- 2 cuillères à soupe de curry
- 1 cuillère à soupe de cumin en poudre 

Versez l'huile dans une poêle et faites dorer l'ail haché.
Hors du feu, versez les autres ingrédients, à l'exception du tofu. Mélangez bien à la spatule jusqu'à obtention d'une préparation homogène.

Coupez le tofu en cubes, de sorte à pouvoir confectionner au moins 2 brochettes par personne. 

Disposez le tofu dans la sauce et replacez sur feu doux. Laissez chauffer 5 minutes en remuant. 

Lorsque le tofu et la sauce sont réchauffés, placez votre tofu sur vos brochettes (ne vous brûlez pas, aidez-vous d'une fourchette). 

Servez aussitôt en nappant de sauce cacahuètes, et en parsemant d'un peu de cacahuètes concassées ou de seroendeng !

02 nov. 14

Seroendeng - Condiment indonésien noix de coco et cacahuètes

 

IMG_0546 - copie

 

Tout commença aux Pays-Bas... Oui là comme ça, ça fait moins exotique ! Je vous explique : en vacances à Amsterdam, il se trouve que j'y ai découvert la cuisine indonésienne. Les restaurants indonésiens y sont nombreux, vestiges d'un long passé colonial.

J'ai beaucoup apprécié cette cuisine, où le sucré-salé est assez présent. Un de mes coups de coeur a été le seroendeng ! Tout simple, très facile à réaliser, il s'agit d'un condiment, mélange de noix de coco râpée, de cacahuètes et d'épices, qui se saupoudre sur le riz. Cela donne vraiment une touche très agréable au plat !

Côté santé, la noix de coco ne contient pas de cholestérol et favorise le transit intestinal. La cacahuète est une oléagineuse qui contient beaucoup de protéines (environ 24g pour 100g) et beaucoup de minéraux (fer, calcium, potassium).

Pour vos oreilles ! Take me to church - Hozier

Pour une assiette de seroendeng :

- 100 g de noix de coco râpée
- 65 g de cacahuètes non salées (100 g si vous les achetez avec leurs coques)
- 45 g de sucre de canne
- 12 ml d'huile de cacahuètes ou d'huile de tournesol à défaut (cela convient aussi très bien)
- 1 gousse d'ail
- 1 demie-cuillère à café de citronnelle en poudre (si vous n'en trouvez pas, utilisez un bâton de citronnelle, que vous retirerez à la fin)
- 1 cuillère à café de coriandre en poudre
- 1 cuillère à café de cumin en poudre
- 1 demie-cuillère à café de curcuma
- 1 cuillère à café de sel gris (non raffiné)


Séparez les cacahuètes de leurs coques si vous les avez achetées entières. Vous pouvez garder la peau. Mixez les ensuite finement (3 ou 4 secondes sont suffisantes). 
Mixez un peu votre noix de coco râpée si elle n'est pas très fine.

Placez la noix de coco, les cacahuètes, le sucre de canne, les épices et le sel dans un bol et mélangez bien.

Versez l'huile dans une poêle et faites revenir l'ail haché. Ajoutez les ingrédients secs hors feu, et mélangez bien à la spatule de façon à obtenir une préparation homogène. 
Replacez sur feu moyen et faites griller 2 minutes en remuant. C'est prêt !

Conservez dans un contenant hermétique pour éviter que le condiment ne sèche. Parsemez sur votre riz et bon appétit !


ME SUIVRE...
ASSOCIATION