20 juin 15

Breakfast smoothie

 

smoothie

 

 

Aujourd'hui une recette très simple et déclinable à volonté : je voulais partager avec vous ma routine santé, mon smoothie du petit déjeuner !
3 ingrédients seulement qui donnent un smoothie délicieux, aux atouts indéniables pour la santé.
Tout d'abord la banane : riche en vitamine B6 et en potassium, elle contient aussi beaucoup de fibres, et ses glucides vous donneront de l'énergie pour toute la matinée. Consommez-la bien mûre, avec de petites tâches noires.
La purée d'amandes complète ensuite : elle apporte toutes une série de minéraux et d'oligo-éléments en haute proportion comme le magnésium, le potassium, le phosphore, le calcium et le fer. Comme les autres oléagineux, elle contient beaucoup de protéines (20g pour 100g).


Ce smoothie est sans sucres ajoutés, celui de la banane suffit amplement !



Pour un smoothie :

- 1 banane (environ 160g)
- 180 ml de lait végétal (soja, avoine, riz...)
- 1 cuillère à café bombée de purée d'amandes complète

Vous pouvez varier les plaisirs en ajoutant 5 fraises, des framboises ou bien 1 cuillère à café de cacao en poudre.


Placez votre banane coupée dans le bol de votre mixeur. Ajoutez le lait végétal et la purée d'amandes. Mixez environ 30 secondes et dégustez !


01 sept. 14

Pâte à tartiner beurre de cacao et lucuma

 

IMG_0411

 

Je vous annonce un nouveau partenariat avec Boutique Vegan ! Il m'ont gentiment envoyée un colis plein de bonnes choses, et notamment du beurre de cacao et de la poudre de lucuma. D'autres produits faisaient partie du colis, mais feront l'objet d'autres recettes, je n'en dis pas plus pour le moment ;)

Pour en revenir à nos produits d'aujourd'hui, le beurre de cacao est en réalité l'huile de cacao obtenue à partir des fèves de cacao. Cette huile se solidifie à température ambiante, on obtient ainsi notre produit. Côté santé, le beurre de cacao limite le taux de cholestérol et agit bénéfiquement sur le système cardiovasculaire.

La lucuma est un petit fruit d'Amérique Latine, rond, à la peau verte et à la chair jaune et farineuse. Elle est consommée depuis des temps très anciens par les Incas. Elle contient de la vitamine C, plusieurs vitamines B, des fibres, du calcium et du phosphore. Elle contient des glucides, son goût est donc naturellement sucré, mais son index glycélique est bas. Sa saveur peut rappeler celle de la vanille ou du sirop d'érable.

Je vous propose aujourd'hui de confectionner vous-mêmes votre pâte à tartiner ! Simple et rapide à faire, cette recette propose une alternative à la traditionnelle pâte à tartiner chocolat/noisettes ! Quoi de mieux pour la rentrée de vos bambins ;)

Cette recette est crue, et préserve donc toutes les propriétés des ingrédients !

Du fait des propriétés du beurre de cacao, cette pâte à tartiner aura tendance à se solidifier. Pour pouvoir l'étaler facilement, et surtout profiter pleinement de sa saveur (qui, je trouve, se libère bien mieux lorsque la pâte est molle), il vous suffit de la réchauffer sur feu très doux au bain-marie durant 2 minutes.

Au passage, vous pouvez voir sur la photo une tasse en émail ramenée de Finlande. Stinky est représenté dessus, il s'agit de l'un des personnages des Moumines, gentils petits trolls finlandais. Stinky (littéralement "qui pue" !) n'est pas le plus sympa, mais j'adore sa tête !

Vous pourrez trouver les produits sur les sites spécialisés comme Boutique Vegan, ou encore dans certains magasins bio.


Pour vos oreilles ! Team - Lorde 


Pour un petit pot :

- 35 g de beurre de cacao
- 3 cuillères à soupe de purée d'amandes
- 3 cuillères à soupe rase de poudre de lucuma
- 2 cuillères à soupe de sirop d'agave


Placez votre beurre de cacao dans une casserole sur feu très doux et laissez fondre. Surveillez la température avec un thermomètre culinaire, elle ne doit pas excéder 42°. Au-delà, la préparation commence à cuire, et ne sera plus considérée comme crue. On commencera alors à perdre certaines des proprétés des ingrédients.

Lorsque le beurre de cacao est fondu, retirez du feu et ajoutez un à un les autres ingrédients, en mélangeant bien entre chaque. 

Versez votre pâte dans un petit pot stérilisé. Elle se conserve environ une semaine. Dégustez sur une tranche de pain, c'est délicieux !

12 juin 14

Glace végétale au chocolat - Jeudi Veggie

 

IMG_0070 - copie

 

Je vous annonce un nouveau partenariat ! Avec Jeudi Veggie !

Que je vous explique un peu : Jeudi Veggie est un projet mené par l'Association Végétarienne de France. Il a pour objectif de promouvoir l’alimentation végétarienne/végétalienne un jour par semaine, auprès du grand public, des professionnels et des usagers de la restauration publique, privée et d’entreprise. Ce projet est déjà mené dans d'autres pays comme la Belgique, le Royaume-Uni, l'Allemagne... 
Une lettre d'info est disponible sur le site pour recevoir des astuces et des informations. Et chacun peut s'engager toujours sur le site à manger végétarien une fois par semaine !

Je vous proposerai donc de temps en temps des recettes dans le cadre de cette campagne !

Et voici la première recette : une glace végétalienne au chocolat !

Cette glace est une petite merveille, pas de produits laitiers, mais la consistance s'approche énormément d'une crème glacée. Beaucoup plus sain donc, car il ne s'agit que de fruits mixés.

La banane est l'ingrédient principal, c'est elle qui apporte l'onctuosité. Elle constitue un apport très intéressant de potassium, mais aussi de magnésium et de fibres. Elle ne fait pas grossir contrairement à sa mauvaise réputation et est une bonne source de sucres lents.
Le cacao est quant à lui, une bonne source de fer. La purée d'amande regorge de magnésium, de calcium, de potassium et de fer.


Pour deux personnes :

- 2 bananes
- 1 cuillère à soupe de purée d'amande
- 1 cuillère à café de cacao en poudre
- 1 cuillère à café à 1 cuillère à soupe de sirop d'agave (tout dépend de la maturité de la banane)

Épluchez les bananes et découpez-les en tronçons d'un ou deux centimètres. Placez-les dans un sac congélation et disposez au congélateur durant au moins 5 heures.
Sortez ensuite les bananes et laissez légèrement décongeler à température ambiante durant 10 minutes.
Placez-les dans un blender, ajoutez la purée d'amande et le cacao. Ajoutez le sirop d'agave qu'en fonction de la maturité de votre banane (ou si vous aimez les desserts très sucrés !).
Mixez le tout à grande vitesse jusqu'à obtention d'une texture homogène. Dégustez sans attendre.

07 juin 14

Eau infusée fraise, citron et menthe

 

IMG_0084 - copie


Ce sont des eaux qu'on voit fleurir un peu partout sur les blogs ou les sites de cuisine. En même temps, quelle bonne idée ! Décilnables selon les envies, ces eaux sont composées d'un ou plusieurs fruits, éventuellement agrémentées d'herbes aromatiques. Elles sont sans sucres ajoutés. L'avantage santé, c'est que les vitamines et minéraux contenus dans les végétaux sont transmis à l'eau. 
Ces eaux favorisent aussi l'hydratation chez les personnes ayant des difficultés à boire de l'eau toute simple, car elles ont un léger goût de fruits très agréable et très frais. Même lorsque l'on a l'habitude de boire suffisamment comme c'est mon cas, cette eau m'a donnée envie d'en boire encore et encore tellement c'est agréable !

Dans cette recette, on retrouve la fraise qui a des vertus toniques et dépuratives intéressantes. La menthe a elle aussi des vertus toniques et apporte de la vitamine A, tout comme le citron, qui apporte aussi de la vitamine C.

Quant à l'eau, on ne peut que rappeler son rôle essentiel pour le corps : elle irrigue toutes les cellules corporelles, est un élément majoritaire de la constitution du sang et permet ainsi de véhiculer tous les nutriments dans l'organisme, et participe au nettoyage de ce dernier en évacuant les déchets via les reins.

Et en bonus maintenant dans les posts du blog, je vous mets une musique en lien, à écouter pour la lecture ou la réalisation de la recette ! Enjoy !
Heartbeats - José Gonzalez

 

Pour 500 ml de boisson :

- 500 ml d'eau de source
- 3 belles fraises
- 2 tranches de citron d'un demi-centimètre d'épaisseur
- 5 feuilles de menthe


Munissez-vous d'un bocal ou d'une bouteille en verre propre d'une contenance d'au moins 650 ml.

Nettoyez les fraises, le citron et les feuilles de menthe à l'eau.

Découpez vos tranches de citron, faites de même pour les fraises. Froissez les feuilles de menthe. Déposez le tout dans votre contenant. Versez l'eau. À l'aide d'une cuillère, écrasez légèrement les fraises contre les parois du contenant, et mélangez doucement.

Placez au réfrigérateur au moins 4 heures avant de déguster. Lorsque vous avez bu toute la boisson, vous pouvez remplir de nouveau d'eau (à savoir cependant, que le côté santé sera moins important, les vitamines et minéraux étant plus concentrés dans la première eau). La préparation se conserve 3 jours au réfrigérateur. Au-delà, ne renouvelez plus l'eau et repartez avec de nouveaux fruits !

24 avr. 14

Bounty

 

IMG_9658 - copie

 

L'avantage de cette recette, c'est qu'elle est crue. Les propriétés de ses ingrédients sont donc conservées.
L'ingrédient roi : la noix de coco : exempte de cholestérol, elle favorise le transit intestinal (elle est même laxative à haute dose).
L'huile de coco est une graisse saturée qui contient pour près de la moitié de sa composition, de l'acide laurique, qui joue un rôle majeur sur le système immunitaire et sur le système cardio-vasculaire. Elle est anti-inflammatoire et permet de stabiliser la glycémie. Cette huile est solide à température ambiante. Son point de fusion (température à laquelle est redevient liquide) est d'environ 25°C. On a donc très peu besoin de la chauffer, c'est parfait ! Du coup en été, elle est même parfois liquide sans qu'on ait besoin d'intervenir ! En se figeant, elle va permettre de consolider les Bounty.
Le sirop d'agave, quant à lui, est un agent sucrant à l'indice glycémique faible (c'est-à-dire que votre glycémie augmentera moins en consommant du sirop d'agave qu'en consommant du sucre blanc par exemple).
Le cacao est une bonne source de fer.
Décidemment, vraiment que des bonnes raisons pour les manger ces Bounty !

Je me suis servie de moules en silicone (facilitent le démoulage) de minis muffins. Mais vous pouvez vous servir de moules de la forme et de la contenance de votre choix (moules à muffins plus grands, bacs à glaçons, etc...).


Pour 9 Bounty :

- 80 g de noix de coco râpée
- 2 cuillères à soupe d'huile de coco extra vierge pressée à froid ( à l'état solide)
- 1/2 gousse de vanille
- 3 cuillères à soupe et demie de sirop d'agave

Pour la couverture :
- 25 g de cacao en poudre non sucré
- 1 cuillère à soupe et demie d'huile de coco exra vierge pressée à froid (à l'état solide)
- 1 cuillère à soupe et demie de sirop d'agave
Ou 75 g de chocolat noir fondu


Placez la noix de coco râpée dans un bol (vous pouvez la mixer un peu pour obtenir une texture plus fine, mais c'est facultatif). 
Faites fondre l'huile de coco sur feu très doux et versez-la dessus. 
Coupez la demi-gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur et grattez-la à l'aide d'un couteau pour récolter les graines. Incorporez-les à la noix de coco, et versez aussi le sirop d'agave.
Mélangez bien le tout.

Répartissez le mélange de façon homogène dans vos moules, en tassant. Placez au congélateur durant 1 heure.

Préparez ensuite le chocolat de couverture, en faisant fondre sur feu très doux l'huile de coco. Ajoutez le cacao et le sirop d'agave. Mélangez bien.

Démoulez vos Bounty et plongez-les un par un dans le chocolat. Aidez-vous d'une fourchette pour les ressortir, pour éviter l'excédent de chocolat et disposez-les sur du papier cuisson. Placez-les au congélateur 10 minutes. 

Personnellement, je les conserve ensuite au réfrigérateur, déjà parce que je trouve ça agréable lors de la dégustation, et aussi pour éviter une éventuelle fonte due à une température ambiante trop élevée.


08 mars 14

Carrés menthe choco (légumes inside)

 

blog

 

Attention, recette qui déchire tout ! Je l'ai trouvé en parcourant Instagram, notamment le compte de Newaysdk. Instantanément, mon cerveau a sondé ma cuisine et bingo, j'avais tous les ingrédients !

Cette recette est crue, on profite donc au max de tous les bienfaits des vitamines et des minéraux présents dans les ingrédients.

Et surprise, il y a du légume là-dedans. Moi aussi, j'ai été surprise au début, mais il y a bel et bien de l'épinard. C'est d'ailleurs grâce à lui que l'on obtient cette couleur verte trop mignonne. Rassurez-vous, on ne sent pas le goût du légume, ni celui de la noix de cajou. C'est sucré, sans l'être trop.

On retrouvera donc de l'épinard qui contient beaucoup de fer et de vitamine C, des noix de cajou qui apportent leur lot de protéines végétales (18g pour 100g), de l'huile de coco qui nous booste le transit intestinal, le système immunitaire et protège le système cardio-vasculaire, et de l'huile essentielle de menthe poivrée, réputée pour ses vertus toniques et digestives.

Je ne vous fais pas attendre plus longtemps, voilà la recette :


Pour un plat rectangulaire de 13cmx16cm (4 grands carrés) :

- 100 g de noix de cajou natures (non salées)
- 1 poignée de feuilles d'épinards crues
- 35 g de crème de coco
- 80 g d'huile de coco fondue + 2 cuillères à café
- 13 ml de sirop d'agave
- 1 petite poignée de feuilles de menthe douce
- 15 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée
- 100 g de chocolat noir sans lait (ou plus si vous voulez une couverture plus épaisse de chocolat, et prenez du chocolat cru si vous souhaitez une recette entièrement crue)
- Diverses graines ou noix concassées pour le dessus du chocolat (noisettes pour moi)

 

Avant toute chose, ne consommez pas d'huile essentielle de menthe poivrée si vous êtes enceinte, elle a des propriétés abortives.

Faites tremper au moins une nuit les noix de cajou dans de l'eau de source. Une fois réhydratées, égouttez.

Placez l'ensemble des ingrédients (noix de cajou, épinards, crème de coco, huile de coco fondue très doucement au bain-marie, le sirop d'agave, les feuilles de menthe et l'huile essentielle de menthe poivrée), hormis le chocolat et les noisettes, dans un blender ou un mixeur assez puissant.
Mixez jusqu'à obtention d'une consistance homogène et onctueuse. Réservez.

Placez la moitié du chocolat au bain-marie avec une cuillère à café d'huile de coco et faites fondre à basse température.

Chemisez votre plat de papier cuisson, et versez le chocolat au fond. Placez 15 minutes au congélateur pour qu'il fige.
Versez ensuite la préparation à la menthe par-dessus et placez 1h au congélateur pour qu'elle fige elle-aussi.

Une fois le temps écoulé, faites fondre à basse température le reste du chocolat avec une cuillère à café d'huile de coco. Concassez vos noisettes (ou autres) au couteau.
Versez le chocolat sur la préparation à la menthe. Répartissez vois noix/graines/etc.
Placez de nouveau 15 minutes au congélateur.

Démoulez ensuite, et découpez vos carrés. Il vaut mieux les couper lorsqu'ils sortent du congélateur car c'est plus facile. Il faut les conserver au réfrigérateur, ils deviennent onctueux !

blog2

31 déc. 13

Salade de chou-rave et pomme, citron menthe

 

IMG_9615 - copie

 

Vous savez quoi ? J'ai découvert depuis peu le chou-rave ! Ce petit légume tout ovale, vert clair ou violet est juste délicieux ! Croquant, juteux et frais, je le consomme cru. Ne le prenez pas trop gros, autrement il sera fibreux.Il suffit de l'éplucher et il est prêt à être consommer !
D'un point de vue nutritif, il est très intéressant car bourré de vitamine C.
Cette petite salade crue est parfaite en entrée, préservant vitamines et enzymes, pour bien lancer la digestion !


Pour 2/3 personnes :

- 1 chou-rave d'environ 200 g
- 1 pomme d'environ 150 g
- 1 demi-citron (jus et zeste)
- 2 feuilles de menthe
- 2 cuillères à soupe d'huile de noix


Épluchez le chou-rave et taillez-le en allumettes.
Prélevez les zestes et le jus du demi-citron.
Lavez votre pomme mais ne l'épluchez pas. Taillez-la aussi en allumettes. Dans un bol, mélangez la pomme et le jus de citron.
Ciselez finement les feuilles de menthe.

Dans un récipient, placez tous les ingrédients (chou-rave, pomme, zestes de citron et menthe) et incorporez l'huile de noix. Mélangez bien. Réservez au frais avant de servir.

23 sept. 13

Fromage végétal ail et ciboulette

 

IMG_9473 copie

 

Voilà une recette dont je suis très très contente, car elle permet de faire soi-même du fromage végétal fermenté ! J'avais déjà publié sur le blog une recette de ricotta vegan, mais ce procédé permettait seulement de faire cailler le lait végétal. 
Ici, il y a une réelle fermentation, grâce au réjuvélac. L'intérêt c'est qu'on retrouve toutes les enzymes et tous les probiotiques du réjuvélac, essentiels pour notre flore intestinal et notre santé.
L'ingrédient principal est la noix de cajou qui contient beaucoup de protéines (18g pour 100g), et est une bonne source de magnésium, de phosphore, de potassium, de cuivre, de fer et de zinc.

Le goût est très bon, on retrouve ce petit côté "fermentation". Les non-vegans sont bluffés, ils auraient juré qu'il y avait un produit laitier dedans ! 
La recette est très longue (5 jours), mais en vaut la peine !
Vous pouvez le déguster nature avec un peu de sel, ou agrémenté d'ail, de fines herbes, d'épices, de fruits type figues ou raisins secs...

 

Pour environ 300 g de fromage végétal :

- 200 g de noix de cajou (vous pouvez le réaliser avec des amandes, qu'il faudra peler, la texture sera un peu plus granuleuse)
- Environ 15 cl de réjuvélac
- Eau de source
- Assaisonnement au choix

 

Préparez d'abord votre réjuvélac

Faites tremper vos noix de cajou en recouvrant bien d'eau de source durant toute une nuit.
Videz ensuite l'eau de trempage.
Placez vos noix de cajou dans votre mixeur avec votre réjuvélac. Mixez à grande vitesse environ deux minutes pour obtenir une texture fine. Ajoutez un peu de réjuvélac si votre préparation peine à être mixée (cela dépend du degré de réhydratation de vos noix). 

Là, deux options :

1- Vous souhaitez un fromage à tartiner :

Transvasez dans un contenant en verre et laissez reposer à l'air libre et à température ambiante au moins 9 heures. Vous pouvez laissez plus longtemps, le goût de "fermenté" sera alors plus fort.
Une fois le délai passé, agrémentez selon votre goût. 
Personnellement, j'ai séparé en deux. Dans la première partie, j'ai simplement ajouté du sel. Dans l'autre partie, j'ai pressé une petite gousse d'ail, et ciselé une dizaine de brins de ciboulette.
Surtout placez bien au réfrigérateur après, de façon à stopper le processus de fermentation.

2 - Vous souhaitez un fromage un peu plus ferme et façonnable :

Disposez une étamine ou une bande de gaze dans une passoire et versez votre préparation dedans. Laissez ensuite égouter deux à trois jours (cela dépend de la quantité de liquide dans votre fromage. N'hésitez pas à presser un peu). Laissez à l'air libre et à température ambiante les 9 premières heures, puis placez au réfrigérateur le reste du temps.
Lorsque le fromage est suffisament égoutté pour vous, agrémentez selon votre goût et façonnez comme vous le souhaitez. Ou bien, serrez l'étamine en petite boule et laissez reposer ainsi quelques heures, de façon à ce que le fromage prenne la forme. 
En laissant deux à trois jours égoutter, le fromage brunira légèrement sur le dessus, c'est normal et ce n'est pas un soucis.
De la même façon que dans l'option 1, conservez au réfrigérateur.

Évitez de faire cuire ce fromage végétal, pour préservez toutes les qualités des enzymes et des probiotiques.
Dégustez avec une tranche de pain, c'est délicieux !

IMG_9472 copie

 

21 sept. 13

Réjuvélac

 

IMG_9464 copie

 

Vous êtes prêts à faire de la magie ? Avec cette recette, j'ai eu l'impression d'en faire !

Depuis le temps que je suis végétalienne, que je m'intéresse à la diététique/médecine naturelle, je n'avais jamais entendu parler du réjuvélac. Derrière ce nom un peu étrange et un peu difficile à prononcer la première fois, se cachent deux parents : rejuvenating pour régénérer, et lac pour lactobacille.

Et oui, car c'est là que se trouve la magie, le réjuvélac est un probiotique, et un probiotique facile à fabriquer soi-même ! Je prends de temps en temps des probiotiques en gélules, mais quand j'ai appris que je pouvais en fabriquer moi-même... ! 

Petit point sur les probiotiques pour commencer : ce sont des micro-organismes vivants issus d'un processus de fermentation. Ingérés, ce sont notamment eux qui participent à la bonne santé de notre flore intestinale (buccale et génitale aussi), favorisant ainsi le processus de digestion et d'assimilation des nutriments. Cette flore garantit la bonne santé de l'individu, le système immunitaire s'appuyant sur elle. 

Le réjuvélac est obtenu grâce à la fermentation de graines germées : quinoa, ou céréales (blé, sarrasin, avoine...). Le processus demande environ 4 jours mais ça en vaut la peine ;)
Le liquide peut être bu tel quel, pour participer à la régénération de la flore intestinale, ou entrer dans la composition d'aliments (tels que les fromages végétaux).

 

Pour environ 18 cl (un bon verre, vous pouvez multiplier les doses) :

- 2 cuillères à soupe de graines de céréales à germer (quinoa, blé, sarrasin, avoine... J'ai pris du quinoa)
- Eau de source ou flitrée (éviter l'eau du robinet en raison de la présence de chlore)


Si vous ne disposez pas de germoir, un bocal recouvert de gaze fera très bien l'affaire.

Versez les graines à germer dans votre germoir et couvrez d'eau (au moins deux fois plus que la quantité de graines). Prenez bien des graines de céréales, cela ne fonctionnera pas avec des graines de radis par exemple. Laissez tremper 8 à 10 heures (je les fais tremper une nuit).
Passé ce délai, videz l'eau de trempage à travers la grille du germoir (ou la gaze). Versez de nouveau de l'eau et videz-la complètement pour rincer les graines.
Laissez-les ensuite germer un à deux jours, en rinçant de la même façon matin et soir.

Lorsque les graines ont germé, versez de l'eau de source (la hauteur doit être deux fois supérieure (environ) à celle atteinte par les graines), comme sur la photo du bas. 

Laissez alors fermenter, sans toucher et à température ambiante, durant 48 heures. Le liquide va devenir trouble, le goût va être légèrement acide, comme du citron. Il est normal aussi que de petites bulles apparaissent (dues à la fermentation), ainsi éventuellement qu'une petite mousse blanche (que vous pouvez laisser ou enlever). 
Si les germes des graines ne sont pas assez longs, le goût sera plutôt fade. À l'inverse, il sera plutôt âcre si les germes sont trop longs.

Au bout des 48 heures de fermentation (parfois moins si la température ambiante est chaude), videz le liquide à travers la grille du germoir ou de la gaze dans le contenant de votre choix. Il se garde plusieurs jours au réfrigérateur. Il est important de le placer au froid pour couper le processus de fermentation.

Une fois le liquide vidé, les graines peuvent servir à faire encore deux réjuvélacs (mais qui seront moins concentré).

 

IMG_9467 copie

04 avr. 13

Pesto de roquette

 

IMG_9044 copie 2

 

Hop un pesto super rapide à faire ! Son goût fort s'accorde très bien avec des pâtes ou du riz... Il peut aussi très bien faire office de dip !
Cru, il présente l'avantage d'être riche en vitamine C, en vitamine A et E. Il est aussi plein de minéraux (fer, magnésium, calcium...). Les oléagineux viennent en rajouter une couche côté minéraux et apportent un peu de texture.

 

Pour deux personnes ou un dip :

- 115 g de roquette
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 3 cuillères à soupe de crème de soja
- 1 poignée d'amandes (une quizaine environ)
- 1 poignée de graines de tournesol
- Sel

Mixez ensemble la roquette, l'huile d'olive et la crème de soja. 
Ajoutez ensuite les amandes et les graines de tournesol et mixez environ 10 secondes, pour garder quelques morceaux. Salez à votre convenance, bon appétit !


ME SUIVRE...
ASSOCIATION