21 août 12

Veggie cookies aux pépites de chocolat

 

 

IMG_7860

 

Une de mes recettes fétiches !

Ça faisait un moment que je voulais me lancer et faire des cookies végétaliens, sans oeufs et sans produits laitiers ! Je craignais un peu l'absence d'oeuf, et que les cookies soient tout cassants par manque de liant...

Ces petits cookies sont en fait super bons, pas trop lourds, ils se tiennent bien et sont très croustillants. Je les préfère même à la version pleine de beurre !

Pour une vingtaine de cookies de taille moyenne :

- 80 g de farine de petit épeautre T70
- 70 g de farine de riz semi-complète
- 75 g de sucre de canne 
- 90 de chocolat pâtissier
- 2 cuillères à café de poudre à lever
- 2 grosses pincées de sel
- 80 g de flocons d'avoine
- 10 cl de boisson de riz
- 50 g de margarine

 

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un récipient, placez les deux farines, le sucre, le sel, la poudre à lever, les flocons d'avoine, et le chocolat concassé (je taille les morceaux au couteau, mais vous pouvez aussi le faire au marteau !).

Ajoutez la margarine fondue et la boisson de riz. Mélangez bien.

Couvrez une plaque avec du papier sulfurisé. Formez des boules avec la pâte à cookies. Aplatissez chaque boule et disposez-les sur la plaque. Enfournez durant 15 minutes si vous les souhaitez moelleux, ou 20 minutes si vous les souhaitez croustillants. 
À la sortie du four, faites-les refroidir dans une assiette ou un plat, ils durciront.

 

IMG_7861

 


Pain brioché aux pépites de chocolat, sans produits laitiers

 

IMG_7834

 

J'ai ENFIN réussi un beau pain brioché ! Je ne parlerai bien sûr pas de tous ses petits frères ratés ;) Faut dire que j'ai régulièrement des déboires avec la levure... Mais j'ai enfin compris qu'utiliser de l'eau trop chaude tuait la levure... Élémentaire mon cher Watson.


Pas trop sucré, moelleux et sans produits laitiers, ce pain brioché est parfait pour le petit déjeuner !

Pour un beau pain brioché :

- 500 g de farine de blé type 65
- 3 cuillères à soupe de sucre de canne
- Un cube de levure fraiche de boulanger (je trouve que c'est vraiment meilleur avec de la levure fraiche, ça change tout même ! À défaut, utilisez 2 sachets de levure sèche de boulanger)
- 3 cuillères à soupe d'huile (tournesol, colza, comme vous voulez)
- 2 cuillères à soupe bombées d'arrow root (ou autre fécule (maïs, pomme de terre) en option, ça apporte du liant)
- 1 demi-cuillère à café de sel
- 100 g de chocolat pâtissier
- Environ 15 cl d'eau tiède 

Diluez la levure de boulanger dans le verre d'eau tiède, mélangez bien et faites reposer durant 15 minutes. La levure fraiche ne mousse pas, par contre la sèche oui. N'utilisez pas d'eau trop chaude, sinon cela tuera la levure.

Pendant ce temps, dans un récipient, mélangez la farine de blé, l'arrow-root, le sucre de canne, et sel. Ajoutez ensuite la levure et l'huile (un mélange tournesol/colza pour moi) et mélangez. Pétrissez à la main pour bien mélanger tous les ingrédients, la pâte doit être non collante (ajoutez un peu de farine si ce n'est pas le cas).
Continuez ensuite à pétrir une ou deux minutes, en ramenant les bords de la pâte vers l'intérieur.
Laissez-la ensuite reposer 45 minutes (elle va gonfler), à l'abri des variations de chaleur, et en couvrant d'un torchon humide. 

Au bout de 45 minutes, abaissez la pâte (aplatissez-la avec la main). Pétrissez-la un peu et laissez-la de nouveau reposer 45 minutes.

Au terme de ce temps, préchauffez le four à 170°C.
Concassez le chocolat en pépites. Ajoutez-les à la pâte et pétrissez de façon à bien les incorporer.
Placez ensuite la pâte sur un plan fariné et coupez-la en trois parts égales. Faites 3 longs boudins et tressez-les ensemble. Disposez la tresse dans un moule à manquer (ou un cercle posé sur une plaque) chemisé de papier sulfurisé, et laissez reposer 15 minutes.
Enfournez ensuite durant 20/25 minutes (la pâte doit avoir doré). Une fois cuit, démoulez le pain et laissez refroidir avant de trancher.

 

Cherry Coco Cake

 

IMG_7816 2

 

Un joli petit dessert gourmand avec les cerises du jardin... 
C'était la première fois que j'essayais un substitut à la chantilly laitière : la mousse coco ! En prenant de la crème de coco, vous pouvez la faire monter comme de la chantilly. Alors certes, faut aimer la coco... Mais si c'est le cas, c'est une bonne alternative !

Pour 3 desserts :

Pour la génoise : 
- 3 cuillères à soupe d'arrow root
- 75 g de sucre de canne
- 80 g de fécule de maïs
- 1 cuillère à soupe de levure chimique
- 1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré + 1 cuillère à soupe pour la déco

Pour la garniture :
- Une quinzaine de cerises
- 200 ml de crème de coco
- 5 cuillères à soupe de sucre de canne

Versez la crème de coco dans un récipient et placez-le, avec les fouets du batteur électrique, au congélateur.

Pendant que la crème refroidit, préparez la génoise.
Préchauffez votre four à 180°C.

Séparez les jaunes d'oeufs des blancs. Montez les blancs en neige et réservez.

Incorporez le sucre de canne aux jaunes d'oeufs et faites blanchir. Incorporez la fécule de maïs, le cacao et la levure et mélangez. Ajoutez délicatement les blancs en neige.
Versez la préparation dans un moule à manquer pas trop grand et chemisé avec du papier sulfurisé. Enfournez durant 20 minutes.

Pendant la cuisson, faites monter la crème de coco en chantilly. Lorsqu'elle est ferme, ajoutez les 5 cuillères à soupe de sucre de canne en continuant de battre. 
Coupez les cerises en deux.

Lorsque la génoise est cuite, démoulez-la en enlevant le papier sulfurisé. À l'aide d'un petit cercle, découpez trois ronds de génoise. Découpez chaque rond en deux dans leur épaisseur avec un couteau aiguisé.  

Placez le cercle sur une assiette. Placez un premier disque de génoise au fond. Disposez des cerises tout le long de l'intérieur du cercle, contre sa paroi. Versez de la chantilly de coco au centre, jusqu'en haut des cerises. Placez le deuxième disque de génoise dessus. Saupoudrez de cacao en poudre pour décorer et enlevez le cercle. Renouvelez l'opération pour réaliser les deux autres desserts. 

Placez au réfrigérateur durant au moins 2 heures avant de déguster, de façon à ce que la chantilly de coco se fige (le dessert s'écrasera autrement). Bon appétit !

Pâte à tartiner chocolat-noisettes maison

 

IMG_7807

 

La pâte à tartiner, comme beaucoup, j'aime bien ça... J'en mange peu, mais je sais depuis longtemps que le fameux Nu**lla est à bannir si on veut rester en bonne santé... J'exagère un poil, mais pas tant que ça, quand on voit qu'il est essentiellement composé de sucre et d'huile (et que bien derrière dans la compositon arrivent la noisette et le chocolat).
J'avais donc décidé de consommer de la pâte à tartiner bio... Mais j'étais peu satisfaite devant l'étiquette, au vu de la tonne d'ingrédients présents, et dont certains me paraissaient franchement superflus (la composition est tellement complexe qu'elle donne l'impression d'avoir besoin d'un bac+5 pour faire la recette soi-même...).

Alors que franchement, j'ai découvert que faire de la pâte à tartiner homemade, y a pas plus simple. C'est bon, c'est ludique, et en plus de préserver notre santé, ça éclate les enfants !

Pour un petit pot :

- 120 g de chocolat pâtissier bio
- 5 cuillères à soupe de purée de noisettes non toastées
- 2 cuillères à café de sirop d'agave
- 2 cuillères à soupe d'eau 

Faites fondre le chocolat au bain-marie. Mélangez-le ensuite à la purée de noisettes (n'hésitez pas à moduler la quantité de purée de noisettes, pour avoir un goût plus ou moins prononcé).
Détendez la préparation avec l'eau, et incorporez le sirop d'agave. Mélangez bien.
Conservez la pâte à tartiner au réfrigérateur, et réchauffez-la au bain-marie quand vous souhaitez la déguster (elle fige avec le froid).

Et voilà ! Une pâte à tartiner avec QUATRE ingrédients, c'est super. Et e plus vous savez ce qu'il y a dedans... 
À déguster avec modération bien sûr...
Vous pourrez trouver la purée de noisettes en Biocoop ou en magasins bio. Elle est elle-même composée uniquement de noisettes, pas d'ajout d'huile (l'huile présente est celle provenant des noisettes, il peut arriver que le produit se déphase au repos, c'est normal, il faut juste le mélanger avant de le consommer).
Personnellement je suis allergique à la noisette, mais comme cette purée est cuite, pas de soucis ! Prenez vos précautions tout de même pour les plus allergiques... 

IMG_7813

 

20 août 12

Riz à la crème de coco, banane et cardamome

 

IMG_7779

À la base, les riz au lait, et les desserts à la banane, c'est pas trop mon truc... Mais là, je vous avoue que j'ai a-do-ré !
Ce dessert est incroyablement crémeux, la cardamome subtile... La crème de coco donne un joli aspect nacré.

Pour 3/4 personnes :

- 120 g de riz arborio
- 100 ml de crème de coco
- 70 cl de boisson de riz (ou un autre lait végétal, selon votre goût)
- 4 cuillères à soupe de sucre de canne
- 1 cuillère à café de graines de cardamome verte (sorties de leurs capsules, à défaut utilisez de la cardamome en poudre) 
- 1 banane bien mûre 

Dans un bol, écrasez la banane avec la cuillère à café de cardamome et une cuillère à soupe de sucre de canne. Réservez.

Rincez le riz.
Placez dans une casserole, avec les 100 ml de crème de coco, 40 cl de boisson de riz, et les 3 cuillères à soupe restantes de sucre de canne, et faites bouillir.

Sur feu moyen, cuire sur le principe d'un risotto : lorsque le riz a absorbé le liquide déjà versé, rajoutez-en une petite quantité. Laissez cuire sans arrêter de remuer. Renouvelez l'opération jusqu'à ce que vous ayez utilisé les 70 cl de boisson de riz.

Lorsque vous ajoutez la dernière quantité de boisson de riz, incorporez en même temps le mélange banane écrasée/cardamome/sucre. Remuez bien et laissez finir de cuire.

Laissez ensuite refroidir et dégustez ! (Personnellement, je préfère largement ce dessert tiède !)

IMG_7795

 

 Où trouver : La boisson de riz ⇒ En Biocoop, en supermarché bio, au rayon bio de votre grande surface.


Tartinade pois cassés sésame

 

IMG_7752

Un apéritif maison et sain pour épater vos amis ? Hop une petite tartinade toute simple et savoureuse, parfaite à déguster tiède sur une feuille d'endive bien fraiche, ou sur un morceau de pain...

Les pois cassés sont une grande source de protéines, et le sésame est, entre autre, très riche en calcium.

Pour un bol :

- 150 g de pois cassés
- 1,25 l d'eau
- 2 cuillères à café de purée de sésame
- 1 petite cuillère à soupe d'huile d'olive
- Sel

Rincer les pois cassés, et faites-les cuire (au moins 30 minutes, les pois cassés doivent être tendres sous la dent) dans 1,25 litre d'eau (non salée surtout !).

Une fois cuits, égouttez bien les pois cassés. Mixez-les de manière à obtenir une purée bien lisse.

Placez la purée dans un bol. Salez à votre convenance. Ajoutez la petite cuillère à soupe d'huile d'olive. Incorporez la purée de sésame et mélangez bien. Servez !
(Les pois cassés ont tendance à continuer à s'épaissir avec le temps, n'hésitez à ajoutez un petit filet de lait végétal pour le rendre de nouveau onctueux). 

Où trouver : La purée de sésame. En Biocoop, supermarchés bio.

Citron VS tâches de graisse

La guerre est déclarée, on a tous dans nos placards un ou deux plats constellés de petites tâches de graisses incrustées par le four... Bien coriaces, on pourra frotter autant qu'on veut, à part se faire les muscles, ça ne servira pas à grand chose...

Mais la nature a de merveilleuses ressources ! Au lieu d'utiliser des produits ménagers décapants qui pourront vous dissoudre les graisses, mais aussi laisser des résidus que vous ingérerez, polluer le système d'eau, et vous faire inhaler des vapeurs toxiques (et dissoudre des briques au passage...), utiliser un citron !

Plus économique, plus écologique, plus pratique... Coupez-le en deux, et frotter votre plat pour répandre son jus... Laissez poser autant que nécessaire, ses principes actifs vont dissoudre les graisses et rendre sa jeunesse à votre plat après rinçage.

Dhal

 

IMG_7726

Le dhal est un plat indien, une potée de légumes secs. Les lentilles sont traditionnellement utilisées, ici des lentilles corail. L'avantage avec ce plat, c'est que vous pouvez y ajouter n'importe quel légume de saison (pommes de terre, carottes, courgettes, poivrons...). 
J'aime beaucoup les lentilles corail avec leur jolie couleur orange. Elles sont pleines à craquer de protéines, de fibres, et contribuent à faire baisser le mauvais cholestérol.

Pour deux personnes :

- 250 g de lentilles corail 
- 2 carottes moyennes
- 2 pommes de terre moyennes
- 1 petit oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à café de curcuma
- 2 cuillères à café de curry
- 1 cuillère à café de cumin
- 150 ml de lait de coco
- Huile d'olive
- Sel 

Rincez les lentilles et faites-les cuire dans une casserole d'eau avec le curcuma (ne salez pas maintenant) durant 10 minutes. Ces petites lentilles cuisent très vite. Égouttez et réservez.

Lavez les carottes et les pommes de terre et épluchez-les. Détaillez-les en dés. Faites-les cuire dans une casserole d'eau puis égouttez.

Dans une grande casserole, faites dorer l'oignon émincé et l'ail haché dans un filet d'huile d'olive. Ajoutez ensuite les légumes, le curry et le cumin, et laissez revenir quelques secondes. Ajoutez ensuite les lentilles et le lait de coco. Ajoutez un peu d'eau si le mélange n'est pas assez liquide. Laissez revenir 2 minutes et salez. Dégustez sans tarder.

Roulés à la cannelle, glaçage citronné

 

IMG_7711

Des petites douceurs pour un jour férié ! Ça fait longtemps que je voyais des recettes de roulés, j'ai eu envie de faire les miens :)

Pour une quinzaine de roulés :

- 450 g de farine de blé
- 100 g + 80 g de margarine
- 25 g de sucre de canne + 4 cuillères à soupe
- 2 cuillères à soupe d'arrow root
- 1 cuillère à soupe de levure sèche de boulanger (ou un demi-cube de levure fraiche de boulanger)
- 1 verre d'eau tiède
- 16,5 cl de lait végétal (boisson de riz, de soja...)
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- Cannelle en poudre
- 2 pincées de sel 

Pour le glaçage :

- Sucre glace
- 1 demi citron 

Délayez la levure de boulangerie dans le verre d'eau tiède et laissez reposer quelques minutes, le temps que cela commence à mousser. 
Dans un récipient, mélangez la farine, l'arrow root, 25 g de sucre de canne, le sel, et l'extrait de vanille. Incorporez 100 g de margarine fondue, la levure de boulangerie et le lait végétal. Pétrissez plusieurs minutes. Si la pâte est trop collante, ajoutez un peu de farine, ou ajoutez un peu de lait si elle est trop compacte.
Couvrez avec un torchon humide et laissez lever pendant 1 heure.

Lorsque la pâte a gonflé, placez-la sur un plan fariné, et étalez au rouleau pour former un grand rectangle assez fin. Versez sur toute la surface 80 g de margarine fondue (au pinceau c'est plus facile) et recouvrez en répartissant 4 cuillères à soupe de sucre de canne. Saupoudrez de cannelle (n'hésitez pas à avoir la main lourde, ça ne se sentira pas trop sinon...).  
Formez ensuite un rouleau de pâte, en la roulant dans le sens de la longueur. Avec un couteau aiguisé, découpez des tronçons de pâte de 3 cm de largeur, et disposez-les couchés sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. 
Laissez de nouveau lever durant 1h.

Préchauffez le four à 200°C. 
Placez la plaque contenant les roulés au four, et laissez cuire durant 10/15 minutes (ils doivent prendre une jolie couleur dorée).

Dans un petit récipient, disposez du sucre glace, et mélangez progressivement avec le jus d'un demi-citron. Lorsque la consistance est suffisamment liquide, étalez sur les roulés et dégustez-les tièdes.

 

 

Risotto d'asperges vertes

 

IMG_7691

Je continue sur ma lancée avec les asperges (j'avoue, il m'en restait...), avec ce très appétissant risotto... Dans cette recette, les asperges restent légèrement croquantes, si ça vous dérange, faites-les bouillir quelques minutes avant de les faire cuire avec le riz.

Pour 2 personnes :

- 175 g de riz arborio
- 250 g d'asperges vertes
- 1 petit oignon
- 6 champignons (blond ou de Paris) moyens 
- 1 gousse d'ail
- Huile d'olive
- Sel

Rincez les asperges, et coupez les pieds trop fibreux (pas besoin de les éplucher). Détaillez-les ensuite en tronçons de 2 cm de long. Réservez les têtes.
Émincez les champignons et l'oignon. 

Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une casserole et faites-y revenir l'oignon. Ajoutez ensuite les asperges (pas les têtes !) et les champignons. Faites revenir 2 minutes. Incorporez ensuite le riz, et ajoutez de l'eau de façon à recouvrir le tout.
Laissez mijoter en remuant régulièrement. Lorsque l'eau est presque totalement absorbée, ajoutez-en de nouveau de façon à recouvrir la préparation. Renouveler l'opération jusqu'à ce que le riz soit cuit.

En parallèle de la cuisson du risotto, faites cuire les têtes d'asperges. Pour cela, faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une poêle. Faites dorer l'ail haché. Ajoutez ensuite les têtes d'asperges et faites les dorer 3/4 minutes de chaque côté sur feu très doux. Coupez le feu et réservez lorsque les asperges sont tendres.

Lorsque le risotto est cuit, salez à votre convenance, et répartissez dans les assiettes. Disposez les têtes d'asperges sur chaque plat et dégustez rapidement (le risotto continue d'absorber le liquide, si vous le mangez en différé, il deviendra compact).

 


ME SUIVRE...
ASSOCIATION