07 août 13

Cookies vegan sarrasin, noix et chocolat

 

IMG_9360 copie

 

Dans le cadre de notre partenariat, Markal m'a proposé de me renvoyer un colis. Ce dernier contenait de la farine de sarrasin intégrale, et des cerneaux de noix !

J'aime beaucoup le sarrasin (ou blé noir) pour ce qu'il apporte d'un point de vue nutritionnel. Il est d'abord sans gluten, donc plus facile à digérer. Il est ensuite riche en protéines végétales (13 g pour 100 g), qui contiennent tous les acides aminés essentiels. Il est, pour finir, réputé comme étant reminéralisant, car contenant beaucoup de minéraux. 
Les noix contiennent elles-aussi beaucoup de protéines (15 g pour 100 g), et sont aussi riches en oméga-3.

Pour ces cookies, je me suis inspirée d'une recette de Lili's Kitchen !
En y incorporant de la farine de sarrasin, les cookies prennent une jolie teinte grisée.

 

Pour 12 cookies :

- 115 g de farine de blé type 65
- 85 g de farine de sarrasin intégrale
- 110 g de sucre de canne
- 100 g de chocolat
- 50 g de cerneaux de noix
- 60 g de margarine végétale fondue
- 3 cuillères à soupe de fécule de maïs
- 4 cuillères à soupe d'eau
- 5 cuillères à soupe de lait de soja vanille (ou nature, mais ajoutez alors de l'extrait de vanille)
- 1 demie-cuillère à café de bicarbonate de soude
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
- 2 bonnes pincées de sel

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un récipient, placez la fécule de maïs et l'eau, et mélangez bien.
Ajoutez ensuite le sucre, le sel, la margarine fondue, le lait de soja vanille, le bicarbonate de soude et le vinaigre de cidre. À ce stade, j'ai toujours l'impression de jouer au petit chimiste, car le mélange bicarbonate/vinaigre se met à mousser et fait "pssshhhhh". J'adore !
Mélangez bien et ajoutez les deux farines en continuant de mélanger (à la spatule, c'est mieux).
Incorporez ensuite les noix concassées et le chocolat coupé en grosses pépites.

Formez des boules avec les mains, aplatissez-les et déposez-les sur une plaque couverte de papier cuisson.
Enfournez durant 20 minutes.

À la sortie du four, les cookies seront un peu mous, ils durciront en refroidissant, tout en restant tendres à l'intérieur.

IMG_9366 copie


04 août 13

Flans vegan pistaches et fleur d'oranger

 

IMG_9345 copie

 

Ces petits flans sont très rapides à effectuer. La pistache et la fleur d'oranger se marient à merveille. Les saveurs explosent d'ailleurs encore plus en bouche après quelques cuillérées ! Un dessert frais, parfait pour l'été !

 

Pour 4 flans :

- 400 g de tofu soyeux
- 12 cl de lait de soja (ou autre lait végétal)
- 7 cuillères à soupe de sirop d'agave
- 1 cuillère à café rase d'agar-agar
- 1 cuillère à soupe de purée de pistaches non sucrée
- 1,5 cuillère à soupe de fleur d'oranger

Pour la décoration :

- Amandes ou pistaches non salées concassées
- Sirop d'agave

 

Dans une casserole sur feu moyen, placez le lait de soja, la purée de pistache et la fleur d'oranger. Remuez au fouet pour obtenir une préparation homogène. À ébullition, incorporez l'agar-agar et continuez de mélanger encore deux minutes. Retirez ensuite du feu.

Dans un mixeur, versez la préparation et ajoutez le tofu soyeux. Mixez durant une minute.
Pour faciliter le démoulage de vos flans, il est préférable d'humidifier vos moules au préalable. Pour cela, passez-les sous l'eau et égouttez-les en les secouant légèrement, pas en les essuyant. 
Versez ensuite votre préparation dans vos moules et placez au réfrigérateur durant au moins 5 heures, pour qu'ils figent.

Pour la décoration, vous pouvez répartir quelques amandes ou pistaches concassées, et ajouter un filet de sirop d'agave.

 

IMG_9348 copie

23 juil. 13

Soupe thaï aux fèves

 

IMG_9332 copie

 

La cuisine thaï est la petite dernière à conquérir mon coeur. Je découvre toutes épices, saveurs et bienfaits et ça me ravit les papilles ! 

C'est un plat à base de ramen, des nouilles de blé. On y trouve aussi des fèves, pleines de fibres et de protéines (13g aux 100g). Le curry rouge, la coriandre et le lait de coco apportent toutes les saveurs à ce plat !

 

Pour deux personnes :

- Environ 450 g de ramen
- 5 cuillères à soupe de lait de coco
- 100 g de fèves
- 4 champignons moyens
- 2 cuillères à soupe rases de pâte de curry rouge
- 1 petite poignée de feuilles de coriandre
- 80 cl d'eau
- 1 cube de bouillon de légumes
- Sel

Faites préalablement cuire vos fèves, puis réservez.
Lavez et détaillez les champignons.
Dans un petit récipient, mélangez la pâte de curry rouge et le lait de coco.

Versez l'eau dans une casserole et ajoutez le bouillon de cube. Portez à ébullition. Plongez les ramen et faites cuire le temps nécessaire. Puis retirez du feu.

Ajoutez le mélange curry/coco, les fèves, les champignons, la coriandre et mélangez. Ajustez le sel à votre goût et répartissez dans deux bols.

22 juil. 13

Ladoo - Pâtisserie indienne à la farine de pois chiche

 

IMG_9291 copie

 

Les ladoo sont de petites pâtisseries indiennes à base de farine de pois chiche (appelée Besan en Inde). Assez simples à faire, on y retrouve des saveurs typiques comme la cardamome, ou encore la pistache.

 

Pour une dizaine de ladoo :

- 150 g de farine pois chiche
- 65 g de sucre de canne
- 2 gousses de cardamome (réduite en poudre)
- 2 cuillères à café de purée de pistache ou 10 pistaches non salées coupées en morceaux
- 60 g de margarine végétale

 

Dans une casserole placée sur feu doux, versez la farine de pois chiche et ajoutez la margarine. Mélangez bien à l'aide d'une cuillère en bois. Ne soyez pas surpris, au départ la préparation paraît un peu sèche. Faites cuire 15 minutes sur feu doux.
Au bout de 15 mnutes, la farine de pois chiche aura cuit et le corps gras va ressortir de manière à ce que la préparation s'homogénéise et forme une boule (si si, ayez confiance, moi j'y croyais pas jusqu'au dernier moment !). Retirez du feu.

Ajoutez le sucre, la cardamome et les pistaches (ou la purée). Mélangez bien et laissez la préparation refroidir. Lorsque c'est froid, formez des boules de la taille d'une noix. Décorez avec un peu de purée de pistaches/pistaches concassées/sucre glace, et gardez au frais.

Parfaits à déguster avec un tchaï !

19 juil. 13

Salade crémeuse de concombre et salicornes

 

IMG_9282 copie

 

C'est de nouveau la pleine saisons des salicornes ! Ces petites plantes sont dites halophiles, c'est-à-dire qu'elles se plaisent en terrain salé. On les récolte jeunes de mai à septembre. Plus tardivement, elles deviennent trop fibreuses. Ces tiges charnues, gorgées d'eau et sans feuilles poussent sur les côtes et dans les marais salants.
Je les préfère fraiches et crues. J'adore leur croquant et leur goût incomparable, proche de l'algue. 
Ces petites plantes sont très reminéralisantes car bourrées de calcium, iode, phosphore, manganèse, silice et zinc. Elles sont aussi riches en vitamines A, C et D. En plus d'être peu calorique, les salicornes sont diurétiques et dépuratives.

Cette salade est bien fraiche, croquante à souhait avec l'alliance du concombre et des salicornes.

 

Pour un bol :

- Environ 330 g de concombre (un demi-concombre)
- 60 g de salicornes
- 3 cuillères à soupe de crème de soja
- 1 yaourt de soja nature
- Sel
- 1 cuillère à café de gomasio (facultatif)

Pelez le concombre et enlevez le centre (les graines). Détaillez-le en petits dés.
Lavez les salicornes et détaillez-les en petits tronçons.
Placez le tout dans un récipient, incorporez le yaourt et la crème. Mélangez bien. 
Ajustez le sel à votre convenance (pas besoin de beaucoup saler, les salicornes ont déjà un pouvoir salant). Vous pouvez aussi ajouter une cuillère à café de gomasio.

Placez au moins une heure au réfrigérateur pour le déguster bien frais.


17 juil. 13

Beignets de maïs thaï

 

IMG_9270 copie

 

Je ne suis pas trop friture quand je cuisine, mais cette recette m'intriguait... J'aime vraiment beaucoup le croquant du maïs, et version thaï, ça me tentait bien ! 

Pour une dizaine de petits beignets :

- 300 g de maïs égoutté
- 10 cl d'eau
- 60 g de farine de blé T65 (ou de fécule pour une version sans gluten)
- 60 g de farine de riz
- 1 demie-cuillère à café de piment rouge
- 8 tiges de ciboulette ciselées
- 1 racine de coriandre
- 2 gousses d'ail moyennes
- Sel
- Huile de tournesol

Égouttez le maïs et réservez.
Mixez la racine de coriandre, l'ail et le piment.
Placez le tout dans un récipient et ajoutez tous les autres ingrédients. Mélangez bien de façon à obtenir un pâte homogène. Ajustez le sel à votre convenance.

Dans une poêle anti-adhésive, versez un peu d'huile de tournesol. Déposez un peu de pâte (pas trop, le beignet risque de casser s'il est trop grand) et laissez dorer quelques minutes. Retournez pour faire dorer l'autre face. Puis déposez le beignet sur du papier absorbant pour retirer l'excédent de graisse.

Dégustez chaud ou tiède, enroulé dans une feuille de salade c'est parfait !

08 juil. 13

Tartelettes aux framboises (vegan)

 

IMG_9262 copie

En ce moment, je suis branchée pâtisserie... Faut dire que tous ces fruits me donnent envie ! Je suis très contente de ces tartelettes, faciles et rapides à faire, pas trop sucrées, pas grasses, meilleures que celles de la boulangerie m'a-t-on dit ;)
C'est la première fois que je m'essayais à la crème pâtissière vegan, et j'en suis terriblement contente !

Pour le côté santé, la framboise est pauvre en sucre, très facile à digérer, et facilite le transit.


Pour 4 tartelettes :

La pâte :
- 180 g de farine de blé T65
- 100 g de margarine végétale
- 2 cuillères à soupe de sucre de canne
- 2 cuillères à soupe de fécule de maïs
- Lait végétal

La crème pâtissière :
- 30 cl de lait de soja vanille (ou lait de soja + extrait de vanille à défaut)
- 35 g de fécule de maïs
- 20 g de margarine végétale
- 50 g de sucre de canne
- Facultatif : 1 cuillère à soupe de rhum blanc

- Environ 200 g de framboises
- En option, du sucre glace pour la déco

 

Préparez d'abord vos tartelettes.
Préchauffez votre four à 180°C.
Dans un récipient, placez la farine, le sucre, et la fécule. Ajoutez la margarine et mélangez du bout des doigts pour obtenir une semoule grossière. Incorporez un peu de lait végétal et pétrissez de manière à former une boule homogène et non collante.
Étalez votre pâte et découpez des ronds un peu plus grands que vos moules. Margarinez ces derniers et foncez-les avec la pâte.
Enfournez-les entre 20 et 25 minutes (surveillez la fin de cuisson, ils ne doivent pas trop brunir).
Lorsqu'ils sont cuits, sortez les tartelettes du four et de leur moules et laissez refroidir.

Ne préparez votre crème qu'une fois les tartelettes prêtes, elle se figera trop tôt sinon.
Dans une casserole sur feu moyen, placez la margarine et le sucre de canne. Laissez fondre tout en mélangeant au fouet. Versez ensuite votre lait de soja vanille, puis la fécule de maïs. Remuez bien pour tout incorporer. Continuez à remuer sur feu doux jusqu'à ce que la crème ait épaissi. Retirez ensuite du feu.

Garnissez vos tartelettes de crème et disposez immédiatement vos framboises (la crème figera si vous attendez, vos framboises ne seront pas prises dedans et dégringoleront à la première bouchée !). Placez au réfrigérateur au moins une heure avant la dégustation. Au dernier moment, saupoudrez de sucre glace !

29 juin 13

Oatshake menthe chocolat

 

IMG_9236 copie 2

 

Je suis de retour avec mon oatshake, ce milshake végétal que j'affectionne particulièrement. J'ai toujours aimé le mélange menthe chocolat. Il y a beaucoup de variétés de menthe différentes. J'ai utilisé de la menthe douce mais n'hésitez pas à varier.

La menthe a des vertus stimulantes, mais aussi digestives. Une infusion de feuilles de menthe, et on digère tout de suite mieux !

Je n'ai pas trouvé nécessaire de sucrer la préparation, mais si vous préférez, vous pouvez ajouter du sirop d'agave.
J'ai aussi pris le parti de mixer le liquide, ce qui permet d'obtenir une mousse sur le dessus, mais ce n'est pas une nécessité. Perso, j'adore la mousse, ça a un petit côté ludique, c'est onctueux et les brisures de menthe sont emprisonnées dedans.

Pour un grand verre :

- 20 cl de lait d'avoine
- 12 feuilles de menthe
- 1 cuillère à café bombée de purée d'amandes
- 2 cuillères à café de cacao en poudre non sucré

Versez le lait d'avoine dans une casserole et placez sur feu moyen. Pas besoin de porter à ébullition, retirez du feu lorsque le lait est bien chaud. Incorporez les feuilles de menthe et laissez infuser durant 10 minutes.

Filtrez, mais gardez environ 5 feuilles de menthe dans la préparation. Ajoutez la purée d'amandes et le cacao, et mixez à grande vitesse. Placez ensuite au réfrigérateur durant 1 heure pour que le liquide retrouve sa fraicheur (ou buvez chaud si vous aimez !). Une fois refroidi, remixez le liquide pour le refaire mousser et remélangez le cacao, et dégustez !

23 juin 13

Aloo Chana - Pois chiches et pommes de terre au curry

 

IMG_9215 copie

 

Aloo chana c'est un plat indien mélant pois chiche, pommes de terre et tomates. Je l'ai découvert au restaurant, et j'ai vraiment aimé ! J'ai eu un mal fou à trouver une recette sur internet, je l'ai donc reproduite de mémoire... 

Le mélange de légumineuses (pois chiches) et de céréales (riz) vous garantira des protéines complètes !

Pour 2/3 personnes :

- 300 g de pois chiches
- 2 belles pommes de terre
- 200 g de purée de tomates
- 1 petit oignon
- 1 gousse d'ail
- 10 cl d'huile d'olive
- 10 cl d'eau
- 2,5 cuillère à soupe de curry en poudre
- 1 petite cuillère à café de cannelle
- 1 demie-cuillère à café de piment
- Sel

 

Faites cuire vos pois chiches. Hachez-les ensuite grossièrement (le mieux, c'est qu'ils soient chacun coupés en deux).
Parallèlement, faites cuire vos pommes de terre coupées en morceaux pas trop gros, puis égouttez.

Dans une casserole, versez l'huile d'olive et faites dorer l'ail haché. Incorporez ensuite l'oignon finement haché. 

Ajoutez les pois chiches et les pommes de terre. Versez la purée de tomates et l'eau. Incorporez le curry, la cannelle et le piment, mélangez bien.

Ajustez le sel à votre goût. Servez avec du riz compet ou semi-complet.

20 juin 13

Crousti-Fondant vegan aux myrtilles

 

IMG_9212 copie

 

Voilà un gâteau fabuleux car déclinable à souhait avec tous les fruits que vous aimez ! Il est aussi parfait avec des fraises, des cerises, des framboises, des abricots... On a la chance d'entrer dans la pleine saison des fruits alors il ne faut pas hésiter ! Je l'ai d'ailleurs tenté avec des fraises et j'ai aussi beaucoup aimé.

Il a été baptisé "Crousti-Fondant" d'abord pour sa pâte. C'est une sorte de crumble tassé, croustillant donc, et très savoureux. La garniture, elle, est un mélange de purée de fruits et de lait d'amandes, figé grâce à l'agar-agar, mais sans être gélatineux pour autant. Les deux couches se complètent à merveille. Bien frais, c'est un vrai bonheur à déguster quand il fait chaud !

 

Pour un moule de 20 cm :

La pâte :
- 100 g de farine T65
- 40 g de sucre de canne
- 1 cuillère à soupe de fécule de maïs
- 60 g de margarine végétale

La garniture :
- 200 g de myrtilles
- 15 g de margarine végétale
- 130 ml de lait d'amande
- 75 g de sucre de canne
- 1 grosse cuillère à soupe de fécule de maïs
- 1 demie-cuillère à café d'agar-agar

Préchauffez votre four à 180°C.
Dans un récipient, préparez la pâte en mélangeant la farine, la fécule de maïs, et le sucre de canne. Incorporez ensuite la margarine et mélangez du bout des doigts. Vous finirez par obtenir une semoule très grossière.
Huilez ou margarinez votre moule. Déposez votre pâte et tassez. Enfournez entre 25 et 30 minutes (cela dépend de votre four et de votre moule alors surveillez ! La pâte doit être dorée.).

Préparez ensuite votre garniture. Mixez 130 g de myrtilles, réservez le reste. Placez dans une casserole avec le sucre de canne, la margarine et le lait d'amande, sur feu moyen. Mélangez bien et ajoutez la fécule. Portez doucement à ébullition en mélangeant. La préparation va s'épaissir. Incorporez alors l'agar-agar et continuez à mélanger durant 1 minute. Retirez ensuite du feu.

Lorsque votre pâte est cuite, laissez-la tiédir. Versez ensuite votre garniture et déposez les myrtilles restantes de façon égale à la surface. Placez au réfrigérateur au moins 3 à 4 heures pour que le gâteau fige. Bonne dégustation !


ME SUIVRE...
ASSOCIATION