21 sept. 14

Gâteau au chocolat zébré

 

IMG_0450 - copie 2

 

Je vous présente aujourd'hui un joli gâteau qui cache à l'intérieur de belles zébrures ! Grâce à lui, le gâteau au chocolat devient fun ! (Même s'il l'était déjà pour les papilles ;) ) Vegan et savoureux, il est parfait pour un amusant goûter ou les anniversaires des enfants.

Il faut jongler avec les cuillères pour le réaliser mais on prend vite le coup de main !


Pour les oreilles ! Fade out lines - The Avener

 

Pour un gâteau :

- 1 yaourt de soja nature
- 180 g de farine de blé T65
- 45 g de fécule de maïs
- 140 g de sucre de canne
- 60 g de margarine végétale fondue
- 180 g + 2 cuillères à soupe de lait de soja vanille
- 1 sachet de levure chimique
- 100 g de chocolat pâtissier sans lait


Dans un récipient, placez le yaourt de soja et le sucre et mélangez au fouet. Versez la margarine fondue, mélangez. Incorporez la fécule de maïs, la farine et la levure. Ajoutez progressivement le lait de soja en mélangeant bien afin d'éviter les grumeaux.

Vous obtenez 700 g de pâte. Versez 250 g de pâte dans un nouveau récipient.

Faites fondre le chocolat au bain-marie avec 2 cuillères à soupe de lait de soja. Une fois fondu, incorporez-le aux 250 g de pâte et mélangez bien.

Huilez ou margarinez votre moule. 
Déposez la quantité de deux cuillères à soupe de pâte neutre au centre du moule. La pâte va un peu s'étaler et former un petit cercle. Déposez ensuite la quantité de deux cuillères à soupe de pâte au chocolat au centre du premier cercle de pâte. Alternez ainsi les deux préparations en versant toujours la quantité de deux cuillères à soupe au centre du moule. Les différentes couches vont progressivement s'étaler en se poussant les unes les autres, jusqu'à recouvrir toute la surface du moule.

Enfournez 40 min dans un four préchauffé à 180°C. Attendre que le gâteau ait refroidi pour démouler et découper.
Pour encore plus de gourmandise, vous pouvez le napper d'une ganache au chocolat ou d'une chantilly de coco !


01 mai 14

Cigares de pâte d'amande

 

IMG_9935 - copie

 

Récemment, j'ai eu envie de faire de la pâte d'amande moi-même (une éternité que je n'en avais pas mangé !). Et je me suis rappelé sur le même coup, les cigares pâte d'amande chocolat que j'ai déjà pu déguster dans des chocolateries... Je me suis dit que ça avait finalement l'air très facile à faire. Et c'est le cas !

Il me restait du chocolat envoyé par mon nouveau partenaire Kaoka, autant se régaler en le mettant à profit :)

On retrouve dans ces petites douceurs tous les bienfaits de l'amande, surtout que j'utilise ici des amandes non pelées. Pour rappel, elles contiennent beaucoup de protéines (20g pour 100g), ainsi que beaucoup de calcium (~ 280 mg), de fer (~ 3 mg), de magnésium (~ 280 mg), de potassium (~ 700 mg) et de phosphore (~ 515 mg). L'amande est décidemment un de mes fruits secs préférés au vu de ses bienfaits pour la santé ! Elle fait partie des sources importantes de calcium pour les végétaliens/intolérants.


Pour environ 8 cigares :

La pâte d'amande maison (280 g):
- 150 g d'amandes non pelées
- 100 g de sucre glace
- 20 ml d'eau de source
- Arôme (facultatif, c'est aussi très bon nature) : 1 cuillère à café d'eau de rose ou de fleur d'oranger, ou quelques gouttes d'huile essentielle d'orange par exemple...

Le chocolat de couverture :
- 45 g de chocolat pâtissier (66% de cacao de chez Kaoka pour moi)
- 1 cuillère à café bombée d'huile de coco non fondue

Placez vos amandes dans un mixeur et mixez à grande vitesse jusqu'à obtention d'une poudre bien fine (cela va assez vite).
Disposez votre poudre d'amande dans un récipient et ajoutez le sucre glace, l'eau et un éventuel arôme. Malaxez à la main jusqu'à obtenir une pâte homogène. Réservez au congélateur 10 minutes, cela sera ensuite plus maléable.

Faites fondre le chocolat et l'huile de coco au bain marie sur feu doux. Réservez ensuite pour laisser refroidir.

Modelez vos cigares, roulez-les dans le chocolat et disposez-les sur une plaque couverte de papier cuisson. Placez-les ensuite au congélateur durant 10 minutes.

Vous pouvez couper les deux extrémités des cigares pour que la pâte d'amande apparaîsse et que cela fasse plus esthétique, mais ce n'est vraiment pas une obligation. 
Et si la forme de cigare ne vous plait pas, vous pouvez aussi en faire des boules, ça fonctionne très bien !

Conservez-les ensuite au réfrigérateur.

24 avr. 14

Bounty

 

IMG_9658 - copie

 

L'avantage de cette recette, c'est qu'elle est crue. Les propriétés de ses ingrédients sont donc conservées.
L'ingrédient roi : la noix de coco : exempte de cholestérol, elle favorise le transit intestinal (elle est même laxative à haute dose).
L'huile de coco est une graisse saturée qui contient pour près de la moitié de sa composition, de l'acide laurique, qui joue un rôle majeur sur le système immunitaire et sur le système cardio-vasculaire. Elle est anti-inflammatoire et permet de stabiliser la glycémie. Cette huile est solide à température ambiante. Son point de fusion (température à laquelle est redevient liquide) est d'environ 25°C. On a donc très peu besoin de la chauffer, c'est parfait ! Du coup en été, elle est même parfois liquide sans qu'on ait besoin d'intervenir ! En se figeant, elle va permettre de consolider les Bounty.
Le sirop d'agave, quant à lui, est un agent sucrant à l'indice glycémique faible (c'est-à-dire que votre glycémie augmentera moins en consommant du sirop d'agave qu'en consommant du sucre blanc par exemple).
Le cacao est une bonne source de fer.
Décidemment, vraiment que des bonnes raisons pour les manger ces Bounty !

Je me suis servie de moules en silicone (facilitent le démoulage) de minis muffins. Mais vous pouvez vous servir de moules de la forme et de la contenance de votre choix (moules à muffins plus grands, bacs à glaçons, etc...).


Pour 9 Bounty :

- 80 g de noix de coco râpée
- 2 cuillères à soupe d'huile de coco extra vierge pressée à froid ( à l'état solide)
- 1/2 gousse de vanille
- 3 cuillères à soupe et demie de sirop d'agave

Pour la couverture :
- 25 g de cacao en poudre non sucré
- 1 cuillère à soupe et demie d'huile de coco exra vierge pressée à froid (à l'état solide)
- 1 cuillère à soupe et demie de sirop d'agave
Ou 75 g de chocolat noir fondu


Placez la noix de coco râpée dans un bol (vous pouvez la mixer un peu pour obtenir une texture plus fine, mais c'est facultatif). 
Faites fondre l'huile de coco sur feu très doux et versez-la dessus. 
Coupez la demi-gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur et grattez-la à l'aide d'un couteau pour récolter les graines. Incorporez-les à la noix de coco, et versez aussi le sirop d'agave.
Mélangez bien le tout.

Répartissez le mélange de façon homogène dans vos moules, en tassant. Placez au congélateur durant 1 heure.

Préparez ensuite le chocolat de couverture, en faisant fondre sur feu très doux l'huile de coco. Ajoutez le cacao et le sirop d'agave. Mélangez bien.

Démoulez vos Bounty et plongez-les un par un dans le chocolat. Aidez-vous d'une fourchette pour les ressortir, pour éviter l'excédent de chocolat et disposez-les sur du papier cuisson. Placez-les au congélateur 10 minutes. 

Personnellement, je les conserve ensuite au réfrigérateur, déjà parce que je trouve ça agréable lors de la dégustation, et aussi pour éviter une éventuelle fonte due à une température ambiante trop élevée.

10 avr. 14

Mousse au chocolat végétale

 

IMG_9812 - copie

 

Il y a peu de temps, j'ai été contactée par Kaoka, me proposant un partenariat. Autant vous dire que j'ai bondi sur l'occasion, j'étais ravie ! Et ce pour plusieurs raisons...

Déjà la gourmandise ! Rares sont ceux qui n'aiment pas le chocolat (moi j'aime en tout cas !), et c'est un produit très intéressant à travailler. Kaoka a une très belle gamme, j'avais d'ailleurs toujours une tablette qui trainait chez moi avant qu'ils ne me contactent ! Entre les chocolats pâtissiers aux accents plus ou moins forts et leurs différentes tablettes dégustation, leur gamme est très agréable.

La deuxième raison étant les valeurs véhiculées par Kaoka, car il s'agit d'une marque possédant le label bio équitable. En plus de suivre les règles de la production biologique respectant l'environnement, la marque est engagée dans le commerce équitable en valorisant le travail de producteurs de pays émergents, leur permettant de vivre de leur activité.
Il ne m'en fallait pas plus pour accepter ce partenariat alléchant !

Je vous ai donc concocté une mousse au chocolat végétale. Pour en réaliser, on a généralement le choix entre plusieurs ingrédients : tofu soyeux, avocat et... Noix de coco !
Cette dernière a l'avantage d'avoir des propriétés nutritionnelles très intéressantes : dépourvue de cholestérol, elle est pleine de sels minéraux.
La texture est proche d'une mousse au chocolat dense et riche en bouche !


Pour 4 personnes :

- Une conserve de 400 ml de lait de coco
- 125 de chocolat pâtissier corsé 70% de cacao (Kaoka pour moi !)
- 60 g de sucre de canne
- 3 cuillères à soupe d'eau
- 1 pincée de sel gris


Il est tout d'abord important de prendre une conserve de lait de coco car cette dernière sera beaucoup plus riche en matière grasse, ce qui va permettre de la monter en chantilly. Les briques qu'on trouve dans le commerce ne contiennent souvent pas assez de gras ce qui empêche sa montée (le nombre de fois j'ai raté des chantilly (et les recettes allant avec) car je tentais d'utiliser ces briques de lait ou de crèmes de coco ! En plus d'avoir retapissé ma cuisine avec car elles sont trop liquides !).

Ouvrez donc votre conserve de lait de coco en veillant le jour précédant à ne pas l'avoir trop secouée. Recueillez la crème de coco qui stagne sur la moitié supérieure de la conserve. Gardez l'eau de coco restante pour la boire nature par exemple.

Versez la crème de coco dans un récipient et placez-la au congélateur durant 30 minutes.

Faites fondre le chocolat au bain-marie avec l'eau et le sel. Mélangez bien puis réservez hors du feu.

Montez votre crème de coco en chantilly au batteur électrique. Ajoutez ensuite progressivement le sucre de canne au batteur. 
Incorporez maintenant le chocolat toujours en fouettant au batteur.

Disposez dans les contenants de votre choix. À conserver au réfrigérateur.

 

IMG_9835 - copie

31 mars 14

Muffins chocolat et fleur de sel

 

IMG_9784 - copie

 

Depuis les derniers muffins, je voulais continuer sur ces petits gâteaux avec une note de gourmandise supplémentaire. Et quoi de mieux alors que le chocolat ! Ce dernier s'accorde très bien avec la fleur de sel, qui vient relever son goût subtil.

Pour 9 muffins :

- 235 ml de lait de soja
- 4 cuillères à soupe de crème de soja
- 50 ml d'huile de tournesol
- 200 g de farine de blé T65
- 60 g de fécule de maïs
- 2 cuillères à café de levure chimique
- 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
- 115 g de sucre de canne
- 100 g + 75 g de chocolat pâtissier sans lait
- 1 cuillère à soupe d'eau
- 1 demie cuillère à café de fleur de sel gris + 9 pincées

Préchauffez votre four à 180°C.

Mettez le chocolat à fondre au bain-marie avec une cuillère à soupe d'eau. Concassez les 75 g de chocolat restants.

Dans un récipient, versez le lait de soja, l'huile et la crème de soja. Mélangez.

Incorporez ensuite la farine de blé, la fécule de maïs, la levure, le bicarbonate, le sucre de canne et le sel. Mélangez bien. Ajoutez ensuite le chocolat fondu ainsi que le chocolat concassé puis mélangez.

Disposez vos caissettes en papier dans votre moule et remplissez-les aux trois quarts. Saupoudrez chaque muffin d'une pincée de fleur de sel, et enfournez durant 25 minutes.


08 mars 14

Carrés menthe choco (légumes inside)

 

blog

 

Attention, recette qui déchire tout ! Je l'ai trouvé en parcourant Instagram, notamment le compte de Newaysdk. Instantanément, mon cerveau a sondé ma cuisine et bingo, j'avais tous les ingrédients !

Cette recette est crue, on profite donc au max de tous les bienfaits des vitamines et des minéraux présents dans les ingrédients.

Et surprise, il y a du légume là-dedans. Moi aussi, j'ai été surprise au début, mais il y a bel et bien de l'épinard. C'est d'ailleurs grâce à lui que l'on obtient cette couleur verte trop mignonne. Rassurez-vous, on ne sent pas le goût du légume, ni celui de la noix de cajou. C'est sucré, sans l'être trop.

On retrouvera donc de l'épinard qui contient beaucoup de fer et de vitamine C, des noix de cajou qui apportent leur lot de protéines végétales (18g pour 100g), de l'huile de coco qui nous booste le transit intestinal, le système immunitaire et protège le système cardio-vasculaire, et de l'huile essentielle de menthe poivrée, réputée pour ses vertus toniques et digestives.

Je ne vous fais pas attendre plus longtemps, voilà la recette :


Pour un plat rectangulaire de 13cmx16cm (4 grands carrés) :

- 100 g de noix de cajou natures (non salées)
- 1 poignée de feuilles d'épinards crues
- 35 g de crème de coco
- 80 g d'huile de coco fondue + 2 cuillères à café
- 13 ml de sirop d'agave
- 1 petite poignée de feuilles de menthe douce
- 15 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée
- 100 g de chocolat noir sans lait (ou plus si vous voulez une couverture plus épaisse de chocolat, et prenez du chocolat cru si vous souhaitez une recette entièrement crue)
- Diverses graines ou noix concassées pour le dessus du chocolat (noisettes pour moi)

 

Avant toute chose, ne consommez pas d'huile essentielle de menthe poivrée si vous êtes enceinte, elle a des propriétés abortives.

Faites tremper au moins une nuit les noix de cajou dans de l'eau de source. Une fois réhydratées, égouttez.

Placez l'ensemble des ingrédients (noix de cajou, épinards, crème de coco, huile de coco fondue très doucement au bain-marie, le sirop d'agave, les feuilles de menthe et l'huile essentielle de menthe poivrée), hormis le chocolat et les noisettes, dans un blender ou un mixeur assez puissant.
Mixez jusqu'à obtention d'une consistance homogène et onctueuse. Réservez.

Placez la moitié du chocolat au bain-marie avec une cuillère à café d'huile de coco et faites fondre à basse température.

Chemisez votre plat de papier cuisson, et versez le chocolat au fond. Placez 15 minutes au congélateur pour qu'il fige.
Versez ensuite la préparation à la menthe par-dessus et placez 1h au congélateur pour qu'elle fige elle-aussi.

Une fois le temps écoulé, faites fondre à basse température le reste du chocolat avec une cuillère à café d'huile de coco. Concassez vos noisettes (ou autres) au couteau.
Versez le chocolat sur la préparation à la menthe. Répartissez vois noix/graines/etc.
Placez de nouveau 15 minutes au congélateur.

Démoulez ensuite, et découpez vos carrés. Il vaut mieux les couper lorsqu'ils sortent du congélateur car c'est plus facile. Il faut les conserver au réfrigérateur, ils deviennent onctueux !

blog2

18 déc. 13

Bûche vegan de Noël Coco-Vanille à la clémentine

 

BuchedeNoelrevisitee - copie

 

Cette année, je me lance dans la bûche vegan ! Je me suis inspirée de Laura VeganPower pour le glaçage et pour la génoise, et vous savez quoi ? C'est bien bien bon :)

C'est un petit peu de travail mais ne vous découragez pas, ça en vaut la peine !

Au passage, cette recette participe à un concours organisé par Markal, alors si vous avez envie de soutenir cette petite bûche vegan (parce qu'elle le vaut bien), c'est ici qu'il faut cliquer !

 

Pour 8 bûchettes individuelles :

La génoise :
- 215 g de farine T65
- 130 g de sucre de canne
- 7 g de levure chimique
- 2 g de bicarbonate de soude
- 1 pincée de sel
- 30 g d'huile de tournesol
- 30 cl de lait de soja
- 10 cl de jus de citron

Pour la garniture/glaçage :
- 50 cl de lait de coco
- 120 g de crème dessert soja à la vanille
- 180 g de sucre de canne
- 15 g d'agar-agar
- Un peu de lait de coco si nécessaire
- Noix de coco rapée
- 200 g de chocolat pâtissier sans lait
- 25 cl de crème de soja
- Clémentines

Préparez d'abord votre garniture (qui fera aussi office de glaçage).
Dans une casserole sur feu moyen, versez le lait de coco, la crème dessert vanille, et le sucre de canne. Remuez au fouet pour bien mélanger. Versez en pluie l'agar-agar. Portez à ébullition 2-3 minutes sans cesser de remuer. 
Versez ensuite dans un saladier et placez au réfrigérateur durant au moins 5 heures.
Au bout de ce temps, lorsque la crème a bien figé, découpez-la en morceaux et mixez-la au mixeur plongeur pour obtenir une crème onctueuse et crémeuse. Allongez avec un peu de lait de coco si nécessaire. Réservez au frais.

Préparez maintenant votre génoise.
Préchauffez votre four à 180°C.
Mélangez tous les ingrédients secs. Dans un autre récipient, mélangez les ingrédients liquides et incorporez-les aux ingrédients secs. Mélangez de façon à obtenir une préparation homogène.
Chemisez un moule à génoise de 25cmx25cm avec du papier cuisson. Versez votre pâte à l'intérieur et enfournez durant 30 minutes.
Laissez votre génoise cuite complètement refroidir. Découpez-la en huit parts égales. Puis découpez-la en trois dans le sens de l'épaisseur.

Préparez votre ganache en plaçant dans une casserole, le chocolat coupé en morceaux et la crème de soja. Remuez sur feu doux jusqu'à obtention d'une crème homogène. Réservez.

Prélevez les suprêmes de clémentines.

Montez maintenant vos bûchettes.
Dans vos assiettes, déposez une première partie de génoise. Déposez une couche généreuse de ganache au chocolat. Saupoudrez d'un peu de noix de coco râpée. Déposez des morceaux de clémentines. Versez enfin une petite couche de garniture coco-vanille. Déposez la génoise intermédiaire, et renouvelez l'opération chocolat, noix de coco râpée, clémentines et garniture coco-vanille. Déposez la dernière couche de génoise. À l'aide d'une spatule ou d'un couteau, couvrez entièrement votre bûchette de garniture (qui fera ici office de glaçage). Avec une poche à douille, décorez à votre guise le dessus de votre bûchette avec la garniture. Couvrez de petits décors si vous le souhaitez. 

Gardez au frais le temps de servir, en les sortant 15 minutes avant de déguster.

Bon appétit et joyeuses fêtes ! 

31 août 13

Moelleux au chocolat vegan

 

IMG_9411 copie

 

Cet après-midi, je suis tombée sur le moelleux vegan cacaoté de Melle Pigut, et ça a instinctivement réveillé une envie de chocolat en moi ! Faut dire qu'il donnait envie ce gâteau... 

Pour se donner bonne conscience ;), il faut savoir que le cacao est une bonne source de fer (entre 11 et 13 mg pour 100 g selon les sources).
J'ai fait un glaçage dans cette recette, mais si ce n'est pas votre cas, sachez que le gâteau en lui-même est assez peu sucré... Donc n'hésitez pas à augmenter la dose de sucre !

Je l'ai préparé une deuxième fois pour mes collègues, non vegan, et ils ont adoré ! Le gâteau a disparu en un éclair !

 

Pour un moelleux :

- 200 g de farine T65
- 100 g de sucre de canne (ajoutez 30 g si pas de glaçage)
- 2 cuillères à soupe de fécule de maïs
- 80 g d'huile d'olive (n'ayez pas peur, elle ne laisse pas de goût. Et puis, elle est bonne pour la santé !)
- 50 g de cacao non sucré
- 200 g d'eau
- 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
- 1 demie cuillère à café de sel

Glaçage (facultatif) :
- Sucre glace
- Eau

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un récipient, mélangez tous les ingrédients secs. Ajoutez les liquides, puis mélangez afin d'obtenir une pâte homogène.

Huilez un moule et enfournez durant 30 minutes (cela dépendra de la forme de votre moule et de votre four, surveillez la cuisson). Laissez refroidir avant de découper.

Vous pouvez réaliser un glaçage. Versez du sucre glace dans un récipient, et ajoutez en mélangeant progressivement de l'eau. La texture doit être souple mais pas trop liquide. Nappez ensuite le gâteau refroidi.

07 août 13

Cookies vegan sarrasin, noix et chocolat

 

IMG_9360 copie

 

Dans le cadre de notre partenariat, Markal m'a proposé de me renvoyer un colis. Ce dernier contenait de la farine de sarrasin intégrale, et des cerneaux de noix !

J'aime beaucoup le sarrasin (ou blé noir) pour ce qu'il apporte d'un point de vue nutritionnel. Il est d'abord sans gluten, donc plus facile à digérer. Il est ensuite riche en protéines végétales (13 g pour 100 g), qui contiennent tous les acides aminés essentiels. Il est, pour finir, réputé comme étant reminéralisant, car contenant beaucoup de minéraux. 
Les noix contiennent elles-aussi beaucoup de protéines (15 g pour 100 g), et sont aussi riches en oméga-3.

Pour ces cookies, je me suis inspirée d'une recette de Lili's Kitchen !
En y incorporant de la farine de sarrasin, les cookies prennent une jolie teinte grisée.

 

Pour 12 cookies :

- 115 g de farine de blé type 65
- 85 g de farine de sarrasin intégrale
- 110 g de sucre de canne
- 100 g de chocolat
- 50 g de cerneaux de noix
- 60 g de margarine végétale fondue
- 3 cuillères à soupe de fécule de maïs
- 4 cuillères à soupe d'eau
- 5 cuillères à soupe de lait de soja vanille (ou nature, mais ajoutez alors de l'extrait de vanille)
- 1 demie-cuillère à café de bicarbonate de soude
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
- 2 bonnes pincées de sel

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un récipient, placez la fécule de maïs et l'eau, et mélangez bien.
Ajoutez ensuite le sucre, le sel, la margarine fondue, le lait de soja vanille, le bicarbonate de soude et le vinaigre de cidre. À ce stade, j'ai toujours l'impression de jouer au petit chimiste, car le mélange bicarbonate/vinaigre se met à mousser et fait "pssshhhhh". J'adore !
Mélangez bien et ajoutez les deux farines en continuant de mélanger (à la spatule, c'est mieux).
Incorporez ensuite les noix concassées et le chocolat coupé en grosses pépites.

Formez des boules avec les mains, aplatissez-les et déposez-les sur une plaque couverte de papier cuisson.
Enfournez durant 20 minutes.

À la sortie du four, les cookies seront un peu mous, ils durciront en refroidissant, tout en restant tendres à l'intérieur.

IMG_9366 copie

09 avr. 13

Veggie cookies à l'américaine

 

IMG_9069 copie

Il y a quelques jours, j'ai acheté du beurre de cacahuètes pour faire plaisir à mon amoureux. Au final, c'est moi qui ai utilisé la plus grosse partie pour faire des cookies héhé !
La cacahuète fait partie des légumineuses, et non des oléagineux comme on le pense souvent (merci Antigone XXI ;) ), et apporte donc protéines, fer, zinc, calcium et magnésium. Elle est riche en gras, donc il ne faut quand même pas en abuser !

Ces cookies là sont bien bons, bien croquants. Pour votre beurre de cacahuètes, prenez comme moi la version "crunchy", avec des morceaux de cacahuètes dedans, c'est encore meilleur !

 

Pour une petite vingtaine de cookies :

- 150 de farine de blé T65
- 30 g de margarine végétale (quoiqu'à mon avis, on peut s'en passer...)
- 80 g de petits flocons d'avoine
- 90 g de pépites de chocolat sans lait ou de chocolat concassé
- 2 cuillères à café de levure chimique
- 3 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes "crunchy" bien bombées
- 75 g de sucre de canne
- 2 bonnes pincées de sel gris fin
- 10 cl de lait végétal

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un récipient, placez les ingrédients secs (farine, flocons d'avoine, pépites de chocolat, levure, sel et sucre de canne). Ajoutez ensuite la margarine et le beurre de cacahuètes. Incorporez ces deux derniers éléments en malaxant du bout des doigts pour obtenir une semoule grossière. Ajoutez ensuite le lait végétal et mélangez bien.

Couvrez une plaque de papier cuisson. Formez des boules de pâte, aplatissez-les et déposez-les sur la plaque. Enfournez environ 20 minutes (cela dépend de votre four, surveillez la cuisson). Les cookies durciront en refroidissant après cuisson, à la sortie du four.


ME SUIVRE...
ASSOCIATION