03 nov. 14

Satay ayam vegan, sauce cacahuètes

 

IMG_0559 - copie

 

Après le seroendeng, on reste en Indonésie avec des satay ayam vegan ! Il s'agit à l'origine de brochettes de poulet (satay (ou sate) voulant dire brochette et ayam, poulet). Les brochettes sont traditionnellement servies avec une sauce cacahuètes très bonne. Elles peuvent être accompagnées de riz et de seroendeng, ainsi que de petits légumes vinaigrés.

Pour vos oreilles ! Superstition - Stevie Wonder


Pour 3 personnes :

- 500 g de tofu ferme
- 1 belle gousse d'ail
- 1 petite cuillère à soupe d'huile de cacahuètes ou d'huile de tournesol
- 6 cuillères à soupe de purée de cacahuètes
- 7 cuillères à soupe de lait de coco
- 4 cuillères à soupe de sirop d'agave
- 4 cuillères à soupe de sauce soja
- 2 cuillères à soupe de curry
- 1 cuillère à soupe de cumin en poudre 

Versez l'huile dans une poêle et faites dorer l'ail haché.
Hors du feu, versez les autres ingrédients, à l'exception du tofu. Mélangez bien à la spatule jusqu'à obtention d'une préparation homogène.

Coupez le tofu en cubes, de sorte à pouvoir confectionner au moins 2 brochettes par personne. 

Disposez le tofu dans la sauce et replacez sur feu doux. Laissez chauffer 5 minutes en remuant. 

Lorsque le tofu et la sauce sont réchauffés, placez votre tofu sur vos brochettes (ne vous brûlez pas, aidez-vous d'une fourchette). 

Servez aussitôt en nappant de sauce cacahuètes, et en parsemant d'un peu de cacahuètes concassées ou de seroendeng !


02 nov. 14

Seroendeng - Condiment indonésien noix de coco et cacahuètes

 

IMG_0546 - copie

 

Tout commença aux Pays-Bas... Oui là comme ça, ça fait moins exotique ! Je vous explique : en vacances à Amsterdam, il se trouve que j'y ai découvert la cuisine indonésienne. Les restaurants indonésiens y sont nombreux, vestiges d'un long passé colonial.

J'ai beaucoup apprécié cette cuisine, où le sucré-salé est assez présent. Un de mes coups de coeur a été le seroendeng ! Tout simple, très facile à réaliser, il s'agit d'un condiment, mélange de noix de coco râpée, de cacahuètes et d'épices, qui se saupoudre sur le riz. Cela donne vraiment une touche très agréable au plat !

Côté santé, la noix de coco ne contient pas de cholestérol et favorise le transit intestinal. La cacahuète est une oléagineuse qui contient beaucoup de protéines (environ 24g pour 100g) et beaucoup de minéraux (fer, calcium, potassium).

Pour vos oreilles ! Take me to church - Hozier

Pour une assiette de seroendeng :

- 100 g de noix de coco râpée
- 65 g de cacahuètes non salées (100 g si vous les achetez avec leurs coques)
- 45 g de sucre de canne
- 12 ml d'huile de cacahuètes ou d'huile de tournesol à défaut (cela convient aussi très bien)
- 1 gousse d'ail
- 1 demie-cuillère à café de citronnelle en poudre (si vous n'en trouvez pas, utilisez un bâton de citronnelle, que vous retirerez à la fin)
- 1 cuillère à café de coriandre en poudre
- 1 cuillère à café de cumin en poudre
- 1 demie-cuillère à café de curcuma
- 1 cuillère à café de sel gris (non raffiné)


Séparez les cacahuètes de leurs coques si vous les avez achetées entières. Vous pouvez garder la peau. Mixez les ensuite finement (3 ou 4 secondes sont suffisantes). 
Mixez un peu votre noix de coco râpée si elle n'est pas très fine.

Placez la noix de coco, les cacahuètes, le sucre de canne, les épices et le sel dans un bol et mélangez bien.

Versez l'huile dans une poêle et faites revenir l'ail haché. Ajoutez les ingrédients secs hors feu, et mélangez bien à la spatule de façon à obtenir une préparation homogène. 
Replacez sur feu moyen et faites griller 2 minutes en remuant. C'est prêt !

Conservez dans un contenant hermétique pour éviter que le condiment ne sèche. Parsemez sur votre riz et bon appétit !

27 févr. 14

Blettes à l'indienne

 

IMG_9671

 

Je dois l'avouer, je n'avais jamais mangé de blettes. Et les voilà qui apparaissent sur l'étal de mon magasin bio. Trop tentant. Résultat ? Il est très bon ce légume !

Blettes, bettes, jouttes ou poirées, tous ces jolis noms désignent un légume vert composé de deux parties : les côtes (ou cardes) pour la partie blanche et les feuilles pour la partie verte. Chez lui, tout se mange, les côtes restant un peu croquantes. Ce légume peut être cuit à la poêle ou à l'eau.

Riches en fibres et en minéraux, les blettes sont très peu caloriques. Décidemment, elles sont trop cool.

 

Pour deux/trois personnes :

- 1 pied de blettes (275 g pour moi)
- 1 belle pomme de terre
- 3 cuillères à soupe de lait de coco
- 1 demi-cuillère à café de graines de cumin
- 1 demi-cuillère à café de curcuma
- 1 cuillère à café de curry
- 1 cuillère à café de coriandre en poudre (des feuilles de coriandre fraiches ça serait encore mieux)
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive + 1 autre
- 1 petite gousse d'ail
- 3 cuillères à soupe d'eau
- Sel
- Piment en option


Pelez votre pomme de terre. Lavez-la et coupez-la en cubes. Faites cuire dans une casserole d'eau salée. Égouttez et réservez.

Coupez le pied des blettes. Lavez soigneusement chaque feuille.
Coupez-les en biseaux pas trop gros. Réservez.

Versez deux cuillères à soupe d'huile d'olive dans une casserole et faites revenir l'ail haché.
Plongez ensuite vos blettes et faites cuire sur feu moyen pendant 10/12 minutes, en remuant de temps en temps. N'hésitez pas à ajouter 1 ou 2 cuillères à soupe d'eau pendant la cuisson.
Vous pouvez parallèlement faire cuire du riz (semi-complet c'est mieux pour la santé !) pour accompagner vos blettes.

Ajoutez ensuite les pommes de terre, le cumin, le curcuma, la coriandre, le curry, le lait de coco, 1 cuillère à soupe d'huile d'olive et 3 cuillères à soupe d'eau (de cuisson du riz pour moi). mélangez bien. Salez à votre convenance. Ajoutez un peu de piment si vous le souhaitez.

Accompagnez vos blettes de riz semi-complet et d'un lassi vegan !

12 janv. 14

Chili vegan

 

IMG_9639 - copie

 

Voilà un plat que j'aprécie, consistant, équilibré et qui réveille les papilles !
Les protéines de soja sont, au final, presque facultatives, car les haricots rouges alliés au riz semi-complet apportent des protéines végétales complètes.
En plus, c'est vraiment du vite préparé !


Pour deux personnes :

- 75 g de protéines de soja texturées
- Eau
- 200 g d'haricots rouges cuits (en conserve pour moi)
- 300 g de passata de tomates
- 1 petit oignon
- 1 gousse d'ail
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 demie-cuillère à café de cumin en poudre
- 1 cuillère à café rase de paprika doux
- 1 cuillère à café rase de piment serrano ou de cayenne (ou un peu moins si vous n'aimez pas trop le piquant)
- 1 pincée d'origan en poudre
- Sel


Dans une casserole, sur feu moyen, faites revenir l'ail haché et l'oignon émincé finement dans l'huile d'olive.
Placez les protéines de soja texturées dans un bol et réhydratez-les en versant de l'eau bouillante dessus. Laissez absorber durant 5 bonnes minutes. Égouttez ensuite l'eau restante.
Lorsque l'oignon a bien blondi, incorporez les haricots rouges et la passata de tomates. Ajustez en sel à votre goût.
Ajoutez ensuite les protéines de soja texturées et incorporez aussi le cumin, l'origan, le paprika et le piment. Mélangez bien.

Dégustez bien chaud, accompagné de riz complet ou semi-complet.

20 août 12

Dhal

 

IMG_7726

Le dhal est un plat indien, une potée de légumes secs. Les lentilles sont traditionnellement utilisées, ici des lentilles corail. L'avantage avec ce plat, c'est que vous pouvez y ajouter n'importe quel légume de saison (pommes de terre, carottes, courgettes, poivrons...). 
J'aime beaucoup les lentilles corail avec leur jolie couleur orange. Elles sont pleines à craquer de protéines, de fibres, et contribuent à faire baisser le mauvais cholestérol.

Pour deux personnes :

- 250 g de lentilles corail 
- 2 carottes moyennes
- 2 pommes de terre moyennes
- 1 petit oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à café de curcuma
- 2 cuillères à café de curry
- 1 cuillère à café de cumin
- 150 ml de lait de coco
- Huile d'olive
- Sel 

Rincez les lentilles et faites-les cuire dans une casserole d'eau avec le curcuma (ne salez pas maintenant) durant 10 minutes. Ces petites lentilles cuisent très vite. Égouttez et réservez.

Lavez les carottes et les pommes de terre et épluchez-les. Détaillez-les en dés. Faites-les cuire dans une casserole d'eau puis égouttez.

Dans une grande casserole, faites dorer l'oignon émincé et l'ail haché dans un filet d'huile d'olive. Ajoutez ensuite les légumes, le curry et le cumin, et laissez revenir quelques secondes. Ajoutez ensuite les lentilles et le lait de coco. Ajoutez un peu d'eau si le mélange n'est pas assez liquide. Laissez revenir 2 minutes et salez. Dégustez sans tarder.

Légumes Korma

 

IMG_7526

Hmmm la cuisine indienne... Les trois quart de la population indienne sont végétariens, alors on peut en trouver tout un tas de recettes sans viandes ! Moi j'ai adapté celle-ci sans produits laitiers.
Les légumes korma sont plein d'épices, c'est un plaisir pour les yeux, le nez et la bouche. Ils s'accompagnent de riz basmati. On y trouve du curcuma, qui stimule le système immunitaire et la cardamome qui a des vertus digestives. Et en plus c'est rapide à faire !

Pour deux personnes :

- 1 petit brocoli
- 2 carottes moyennes
- 3 pommes de terre moyennes
- 1 oignon moyen
- 1 gousse d'ail
- 2 cuillères à soupe de curry
- 3 capsules de cardamome
- 1 cuillère à café de curcuma
- 2 cuillères à café de cumin
- 2 cuillères à soupe de crème de riz
- 25 cl de lait de coco 
- 2 verres de riz basmati
- Huile d'olive
- Sel 

Lavez et épluchez les carottes et les pommes de terre, lavez le brocoli. Coupez le tout en dés et faites cuire dans une casserole d'eau salée. Égouttez et réservez.

Émincez l'oignon et hachez l'ail. Faites-les revenir dans un filet d'huile d'olive. Ajoutez ensuite les graines de cardamome sorties de leurs capsules et le cumin. Faites revenir quelques secondes.
Incorporez ensuite le curcuma et le curry. Ajoutez la crème de riz et mélangez. Ajoutez ensuite le lait de coco. 
Plongez-y les légumes et mélangez bien.

Faites cuire le riz basmati dans une casserole d'eau salée. Pendant la cuisson du riz, remuez de temps en temps les légumes, de façon à ce qu'ils s'imprègnent bien des épices.

Servez les légumes korma sur le riz et dégustez chaud.


ME SUIVRE...
ASSOCIATION