21 sept. 13

Réjuvélac

 

IMG_9464 copie

 

Vous êtes prêts à faire de la magie ? Avec cette recette, j'ai eu l'impression d'en faire !

Depuis le temps que je suis végétalienne, que je m'intéresse à la diététique/médecine naturelle, je n'avais jamais entendu parler du réjuvélac. Derrière ce nom un peu étrange et un peu difficile à prononcer la première fois, se cachent deux parents : rejuvenating pour régénérer, et lac pour lactobacille.

Et oui, car c'est là que se trouve la magie, le réjuvélac est un probiotique, et un probiotique facile à fabriquer soi-même ! Je prends de temps en temps des probiotiques en gélules, mais quand j'ai appris que je pouvais en fabriquer moi-même... ! 

Petit point sur les probiotiques pour commencer : ce sont des micro-organismes vivants issus d'un processus de fermentation. Ingérés, ce sont notamment eux qui participent à la bonne santé de notre flore intestinale (buccale et génitale aussi), favorisant ainsi le processus de digestion et d'assimilation des nutriments. Cette flore garantit la bonne santé de l'individu, le système immunitaire s'appuyant sur elle. 

Le réjuvélac est obtenu grâce à la fermentation de graines germées : quinoa, ou céréales (blé, sarrasin, avoine...). Le processus demande environ 4 jours mais ça en vaut la peine ;)
Le liquide peut être bu tel quel, pour participer à la régénération de la flore intestinale, ou entrer dans la composition d'aliments (tels que les fromages végétaux).

 

Pour environ 18 cl (un bon verre, vous pouvez multiplier les doses) :

- 2 cuillères à soupe de graines de céréales à germer (quinoa, blé, sarrasin, avoine... J'ai pris du quinoa)
- Eau de source ou flitrée (éviter l'eau du robinet en raison de la présence de chlore)


Si vous ne disposez pas de germoir, un bocal recouvert de gaze fera très bien l'affaire.

Versez les graines à germer dans votre germoir et couvrez d'eau (au moins deux fois plus que la quantité de graines). Prenez bien des graines de céréales, cela ne fonctionnera pas avec des graines de radis par exemple. Laissez tremper 8 à 10 heures (je les fais tremper une nuit).
Passé ce délai, videz l'eau de trempage à travers la grille du germoir (ou la gaze). Versez de nouveau de l'eau et videz-la complètement pour rincer les graines.
Laissez-les ensuite germer un à deux jours, en rinçant de la même façon matin et soir.

Lorsque les graines ont germé, versez de l'eau de source (la hauteur doit être deux fois supérieure (environ) à celle atteinte par les graines), comme sur la photo du bas. 

Laissez alors fermenter, sans toucher et à température ambiante, durant 48 heures. Le liquide va devenir trouble, le goût va être légèrement acide, comme du citron. Il est normal aussi que de petites bulles apparaissent (dues à la fermentation), ainsi éventuellement qu'une petite mousse blanche (que vous pouvez laisser ou enlever). 
Si les germes des graines ne sont pas assez longs, le goût sera plutôt fade. À l'inverse, il sera plutôt âcre si les germes sont trop longs.

Au bout des 48 heures de fermentation (parfois moins si la température ambiante est chaude), videz le liquide à travers la grille du germoir ou de la gaze dans le contenant de votre choix. Il se garde plusieurs jours au réfrigérateur. Il est important de le placer au froid pour couper le processus de fermentation.

Une fois le liquide vidé, les graines peuvent servir à faire encore deux réjuvélacs (mais qui seront moins concentré).

 

IMG_9467 copie


20 août 12

Quinoa inspiration libanaise

 

IMG_7456

Oui oui, encore une salade de quinoa, je sais, mais il faut dire que c'est bon et que c'est bourré de protéines !
Le persil présente un taux record de vitamine C et de fer. Le quinoa est donc une grande source de protéines (13g aux 100g), et de fer. Persil, jus de citron et quinoa se complètent donc, car la vitamine C aide à fixer le fer.

La grenade qui vient agrémenter le tout, contient des antioxydants et des minéraux.

Cette salade fraiche et simple à réaliser, est parfaite pour le printemps ou l'été.

Pour deux personnes :

- 2 verres de quinoa
- 1 botte de persil
- 3 champignons moyens
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 citron
- Quelques graines de grenade

Faites cuire le quinoa dans de l'eau salée, et égouttez-le.

Lavez le persil et ciselez-le finement. Coupez finement les champignons. Pressez le citron et réservez le jus.

Placez le quinoa dans un récipient. Incorporez le persil, les champignons, le jus de citron, et l'huile d'olive ; mélangez bien.  

Placez au réfrigérateur afin de déguster frais. Sur chaque portion servie, disposez quelques graines de grenade.

Salade quinoa, carottes et roquette

 

IMG_7419 copie

Le quinoa est une merveilleuse petite graine (et non pas une céréale) qui fait partie de la même famille que les betteraves... Merveilleuse car elle contient une teneur (très) importante en protéines, de l'ordre de 13g pour une part de 100g.
Cette source de protéines végétales peut donc aisément remplacer votre steak ou votre poisson... Elle a un petit goût de noisette très agréable et une texture légèrement croquante.

Pour faire cuire le quinoa, faites-le bouillir jusqu'à ce que la graine devienne translucide et que son germe apparaîsse.

Aussi présentes dans ce plat : la roquette contenant des protéines, et les carottes pour se pourvoir en fibres et faire baisser le cholestérol. Cette recette est simple, savoureuse et équilibrée.

Pour 3 personnes environ :

- 2 verres de quinoa
- 1 carotte
- 1 petite poignée de roquette (environ 15g)
- Le jus d'un demi-citron
- 1 à 2 cuillères à soupe d'huile d'olive (selon votre goût)
- Sel

Rincer le quinoa à l'aide d'un chinois (les petites graines passent au travers des passoires). Faites-le cuire dans de l'eau salée.

Lavez et pelez les carottes. Coupez-les en petits dés.
Lavez la roquette et détaillez-la finement.
Pressez le citron et réservez le jus.

Placez le quinoa cuit et égoutté dans un saladier. Ajoutez les carottes, la roquette, l'huile d'olive et la moitié du jus de citron. Mélangez bien et salez au besoin. Dégustez tiède comme froid.

 


ME SUIVRE...
ASSOCIATION