12 avr. 14

Gâteau yaourt vegan à l'ananas

 

IMG_9876 - copie

 

Depuis que je suis végétalienne, j'ai envie de manger un bon gâteau yaourt tout moelleux. En particulier ceux à l'ananas, sur lesquels on voit apparaître de belles tranches de fruits ! En plus de l'envie, c'était un défi à relever pour la cuisinière végétalienne que je suis (y a plus dur comme défi, on est d'accord, mais quand même !).

Je suis très contente de celui-ci, qui s'avère en plus être mon premier essai. Le gâteau est aérien et moelleux à souhait, je le referai sans hésiter, même sans ananas.


Pour un gâteau de 25 cm de diamètre :

- Un ananas (le mien était petit et faisait 850 g. Vous pouvez sans soucis prendre plus gros, ça vous fera plus de tranches)

- 1 yaourt de soja
- 100 g de sucre de canne
- 45 g de fécule de maïs
- 180 g de farine de blé T65
- 180 g de lait de soja
- 60 g d'huile de tournesol
- 1 sachet de levure chimique
- 1 gousse de vanille
- 1 pincée de sel


Préchauffez votre four à 200°C.

Découpez votre ananas en tranches (de 1 à 2 cm). L'idéal est d'avoir au moins 5 tranches. Enlevez le coeur ainsi que l'écorce. Faites attention qu'il ne reste pas "d'yeux".
Huilez votre moule (j'ai pris un moule à cercle amovible pour plus de facilité). Déposez vos tranches d'ananas, une au centre, les autres autour. Réservez.

Dans un récipient, versez tous les ingrédients (yaourt, farine, fécule, sucre, sel, lait, huile, graines de vanille prélevées dans le gousse et levure). Mélangez de façon à obtenir une pâte homogène.

Répartir équitablement dans votre moule en veillant à ne pas trop déplacer les tranches d'ananas. Enfournez durant 30 minutes.

Laissez tiédir avant de démouler à l'envers pour que l'ananas apparaisse !


31 mars 14

Muffins chocolat et fleur de sel

 

IMG_9784 - copie

 

Depuis les derniers muffins, je voulais continuer sur ces petits gâteaux avec une note de gourmandise supplémentaire. Et quoi de mieux alors que le chocolat ! Ce dernier s'accorde très bien avec la fleur de sel, qui vient relever son goût subtil.

Pour 9 muffins :

- 235 ml de lait de soja
- 4 cuillères à soupe de crème de soja
- 50 ml d'huile de tournesol
- 200 g de farine de blé T65
- 60 g de fécule de maïs
- 2 cuillères à café de levure chimique
- 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
- 115 g de sucre de canne
- 100 g + 75 g de chocolat pâtissier sans lait
- 1 cuillère à soupe d'eau
- 1 demie cuillère à café de fleur de sel gris + 9 pincées

Préchauffez votre four à 180°C.

Mettez le chocolat à fondre au bain-marie avec une cuillère à soupe d'eau. Concassez les 75 g de chocolat restants.

Dans un récipient, versez le lait de soja, l'huile et la crème de soja. Mélangez.

Incorporez ensuite la farine de blé, la fécule de maïs, la levure, le bicarbonate, le sucre de canne et le sel. Mélangez bien. Ajoutez ensuite le chocolat fondu ainsi que le chocolat concassé puis mélangez.

Disposez vos caissettes en papier dans votre moule et remplissez-les aux trois quarts. Saupoudrez chaque muffin d'une pincée de fleur de sel, et enfournez durant 25 minutes.

28 mars 14

Muffins façon Strudel

 

IMG_9758 - copie

 

Il m'a subitement pris l'envie de revisiter le strudel. Et de le revisiter dans un format sympa, que je pourrais transporter facilement si je le souhaitais. Et comme un de mes amours en cuisine, c'est le rhum dans les pâtisseries, c'est un Allemand aux accents martiniquais que je vous ai fait là !

Ces petites choses sucrées se composent donc d'un appareil à muffins assez simple (inspiré par Lili's Kitchen), garnies d'un mélange pommes/raisins secs/cannelle/rhum et surmontées d'un petit croustillant.


Pour 10 muffins :

Pour la pâte :
- 180 ml de lait de soja
- 3 cuillères à soupe de rhum blanc
- 50 ml d'huile de tournesol
- 4 cuillères à soupe de crème de soja
- 200 g de farine de blé T65
- 60 g de fécule de maïs
- 150 g de sucre de canne
- 2 cuillères à café de levure chimique
- 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
- 2 cuillères à café rase de cannelle en poudre
- 2 cuillères à soupe de raisins secs

Pour la garniture :
- 3 pommes moyennes
- 1 cuillère à soupe d'huile de tournesol
- 1 cuillère à soupe de sirop d'agave si les pommes ne sont pas assez sucrées
- 1 cuillère à soupe de rhum

Pour le croustillant :
- 25 g de farine de blé T65
- 10 g de sucre de canne
- 15 g de margarine végétale
- 1 demie cuillère à café de cannelle en poudre


Préchauffez votre four à 180°C.

Épluchez vos pommes et découpez-les en petits dés.
Faites chauffer l'huile dans une poêle, y ajouter les pommes, ainsi que le sirop d'agave et le rhum. Laissez cuire durant 3 minutes environ. Réservez.

Préparez votre croustillant en versant la farine, le sucre et la cannelle dans un bol. Incorporez la margarine et mélangez du bout des doigts afin d'obtenir une semoule grossière. Réservez.

Dans un récipient, préparez votre pâte en versant le lait de soja, l'huile de tournesol, le rhum et la crème de soja. Mélangez.
Incorporez ensuite la farine, la fécule de maïs, le sucre de canne, la levure, le bicarbonate, et la cannelle. Mélangez bien pour éviter les grumeaux.
Ajoutez vos pommes et les raisins secs et mélangez.

Disposez vos caissettes en papier dans vos moules à muffins.
Versez de la pâte jusqu'aux trois quarts environ. Saupoudrez de votre pâte à croustillant et enfournez 25 minutes.
Si vous ne disposez pas de caissettes en papier et faites directement dans un moule en silicone, attendez le refroidissement complet avant de démouler.

IMG_9775 - copie

29 juin 13

Oatshake menthe chocolat

 

IMG_9236 copie 2

 

Je suis de retour avec mon oatshake, ce milshake végétal que j'affectionne particulièrement. J'ai toujours aimé le mélange menthe chocolat. Il y a beaucoup de variétés de menthe différentes. J'ai utilisé de la menthe douce mais n'hésitez pas à varier.

La menthe a des vertus stimulantes, mais aussi digestives. Une infusion de feuilles de menthe, et on digère tout de suite mieux !

Je n'ai pas trouvé nécessaire de sucrer la préparation, mais si vous préférez, vous pouvez ajouter du sirop d'agave.
J'ai aussi pris le parti de mixer le liquide, ce qui permet d'obtenir une mousse sur le dessus, mais ce n'est pas une nécessité. Perso, j'adore la mousse, ça a un petit côté ludique, c'est onctueux et les brisures de menthe sont emprisonnées dedans.

Pour un grand verre :

- 20 cl de lait d'avoine
- 12 feuilles de menthe
- 1 cuillère à café bombée de purée d'amandes
- 2 cuillères à café de cacao en poudre non sucré

Versez le lait d'avoine dans une casserole et placez sur feu moyen. Pas besoin de porter à ébullition, retirez du feu lorsque le lait est bien chaud. Incorporez les feuilles de menthe et laissez infuser durant 10 minutes.

Filtrez, mais gardez environ 5 feuilles de menthe dans la préparation. Ajoutez la purée d'amandes et le cacao, et mixez à grande vitesse. Placez ensuite au réfrigérateur durant 1 heure pour que le liquide retrouve sa fraicheur (ou buvez chaud si vous aimez !). Une fois refroidi, remixez le liquide pour le refaire mousser et remélangez le cacao, et dégustez !

23 août 12

"Oatshake" ou milkshake végétal

 

IMG_8275 3

 

J'adore cette boisson au petit-déjeuner, elle cale bien, a une saveur douce, sucrée et une texture onctueuse.

Ce milkshake végétal est à base de boisson d'avoine dont la saveur est naturellement douce et très légèrement sucrée. Elle contient des fibres, du phosphore, du manganèse et du magnésium.
Les dattes contiennent du cuivre et elles-aussi des fibres.
La purée d'amandes est quant à elle une source importante de protéines, et comme tous les oléagineux, une grande source de sels minéraux (fer, calcium, magnésium...). Elle a donc des propriétés énergétiques et reminéralisantes.

Cette boisson entre dans l'alimentation crue, et préserve donc toutes les enzymes et vitamines.
Pour éviter les petits morceaux de dattes au fond de la boisson après le mixage (ce qui n'est pas forcément désagréable ceci-dit !), vous pouvez faire tremper les dattes toute la nuit dans le lait. Cela les réhydratera et améliorera le mixage.

Quoi de mieux que ce cocktail pour bien démarrer la journée ou pour faire un goûter d'hiver réconfortant  !

 

Pour deux grands verres :

- 40 cl de boisson d'avoine
- 6 dattes Medjool
- 2 cuillères à café de purée d'amandes 

 

Veillez à ce que votre boisson d'avoine ait préablablement été conservée au réfrigérateur, pour que votre milkshake soit bien frais.
Ouvrez les dattes en deux et retirez les noyaux.
Placez la boisson d'avoine, les dattes et la purée d'amandes dans un mixeur, et mixez à grande vitesse. Arrêtez l'appareil lorsque la consistance vous semble suffisamment fine. La préparation sera naturellement onctueuse, et va légèrement mousser (encore plus onctueux hmmm).
Dégustez bien frais au petit déjeuner !

IMG_8278

21 août 12

Veggie panna cotta verveine citron

 

IMG_8022 copie

 

Une veggie panna cotta, comme quoi, un dessert entièrement à base de produits laitiers peut devenir complètement végétal !
On retrouve ici la verveine qui présente des vertus digestives et diurétique.

Dans ce dessert, on sent d'abord le lemon curd, puis la verveine rafraïchissante prend le dessus dans un second temp.

Pour deux verrines :

Pour la panna cotta :
- 25 cl de lait d'avoine ou de lait de soja
- 50 ml de crème de riz ou de soja
- 40 g de sucre de canne
- 1 poignée de verveine séchée
- 1 cuillère à café rase d'agar-agar

Pour le lemon curd :
- 10 cl de jus de citron jaune
- 5 cuillères à soupe de sucre de canne
- 50 g de margarine
- 2,5 cuillères à café de fécule de maïs
- 2 cuillères à soupe de boisson d'avoine

LA PANNA COTTA
Dans une casserole, portez les 25 cl de lait d'avoine/soja à ébullition puis retirez du feu. Plongez-y la poignée de verveine séchée, couvrez, et laissez infuser durant 10 minutes. La verveine va légèrement colorer l'avoine/soja en brun.

Filtrez ensuite la boisson d'avoine/soja, ajoutez la crème de riz/soja, le sucre de canne, l'agar-agar, et fouettez. Replacez sur le feu et portez de nouveau à ébullition durant 1 minute. Il est important de porter l'agar-agar à ébullition pour activer ses propriétés.
Retirez ensuite du feu et versez dans les verrines.
Réservez au moins deux heures au réfrigérateur.

LA LEMON CURD
Faites fondre dans une casserole la margarine et le sucre de canne. Toujours sur le feu, ajoutez ensuite le jus de citron, la boisson d'avoine et la fécule de maïs. Portez à ébullition en remuant, puis retirez du feu.

Lorsque la panna cotta a figé grâce au froid, versez une couche de lemon curd par dessus, et dégustez.

Panettone revisité

 

 

IMG_7877

 

Le panettone est une brioche italienne aux raisins et aux écorces d'orange confites, qu'on trouve au mois de décembre. Et c'est trèèèès très bon !
Je l'ai revisité en remplaçant notamment les produits laitiers.

Pour un panettone :

- 500 g de farine de blé T65
- 1/2 cube de levure de boulanger
- Environ 15 cl d'eau tiède
- 3 cuillères à café de sucre de canne
- 1 grosse pincée de sel
- 3 cuillères à soupe d'huile de tournesol
- 2 oeufs 
- 40 g de raisins secs blonds
- 70 g d'écorces d'oranges confites

Diluez la levure dans l'eau tiède (pas chaude, cela tuerait la levure).
Dans un récipient, mélangez la farine, le sel, le sucre et l'huile de tournesol. Incorporez ensuite la préparation eau/levure et mélangez légèrement du bout des doigts.
Ajoutez ensuite les oeufs et pétrissez bien. N'hésitez pas à rajouter un peu d'eau ou un peu de farine. La pâte doit être souple.
Laissez-la ensuite lever durant une heure dans un récipient fariné et couvert d'un torchon humide.

Au bout d'une heure, abaissez la pâte (aplatissez-la légèrement de la main pour laisser échapper l'air). Incorporez les raisins et les écorces d'oranges et pétrissez bien de manière les répartir dans toute la pâte.
Coupez-la en trois parts égales, formez des boudins et tressez-les ensemble. Formez un cercle avec la tresse et placez-le dans un moule à manquer ou un cercle, chemisé de papier sulfurisé.
Laissez de nouveau lever la pâte durant 15 minutes. Préchauffez le four à 180°C pendant ce temps.

Enfournez ensuite durant 25 minutes. Laissez refroidir avant de déguster. 

Pain brioché aux pépites de chocolat, sans produits laitiers

 

IMG_7834

 

J'ai ENFIN réussi un beau pain brioché ! Je ne parlerai bien sûr pas de tous ses petits frères ratés ;) Faut dire que j'ai régulièrement des déboires avec la levure... Mais j'ai enfin compris qu'utiliser de l'eau trop chaude tuait la levure... Élémentaire mon cher Watson.


Pas trop sucré, moelleux et sans produits laitiers, ce pain brioché est parfait pour le petit déjeuner !

Pour un beau pain brioché :

- 500 g de farine de blé type 65
- 3 cuillères à soupe de sucre de canne
- Un cube de levure fraiche de boulanger (je trouve que c'est vraiment meilleur avec de la levure fraiche, ça change tout même ! À défaut, utilisez 2 sachets de levure sèche de boulanger)
- 3 cuillères à soupe d'huile (tournesol, colza, comme vous voulez)
- 2 cuillères à soupe bombées d'arrow root (ou autre fécule (maïs, pomme de terre) en option, ça apporte du liant)
- 1 demi-cuillère à café de sel
- 100 g de chocolat pâtissier
- Environ 15 cl d'eau tiède 

Diluez la levure de boulanger dans le verre d'eau tiède, mélangez bien et faites reposer durant 15 minutes. La levure fraiche ne mousse pas, par contre la sèche oui. N'utilisez pas d'eau trop chaude, sinon cela tuera la levure.

Pendant ce temps, dans un récipient, mélangez la farine de blé, l'arrow-root, le sucre de canne, et sel. Ajoutez ensuite la levure et l'huile (un mélange tournesol/colza pour moi) et mélangez. Pétrissez à la main pour bien mélanger tous les ingrédients, la pâte doit être non collante (ajoutez un peu de farine si ce n'est pas le cas).
Continuez ensuite à pétrir une ou deux minutes, en ramenant les bords de la pâte vers l'intérieur.
Laissez-la ensuite reposer 45 minutes (elle va gonfler), à l'abri des variations de chaleur, et en couvrant d'un torchon humide. 

Au bout de 45 minutes, abaissez la pâte (aplatissez-la avec la main). Pétrissez-la un peu et laissez-la de nouveau reposer 45 minutes.

Au terme de ce temps, préchauffez le four à 170°C.
Concassez le chocolat en pépites. Ajoutez-les à la pâte et pétrissez de façon à bien les incorporer.
Placez ensuite la pâte sur un plan fariné et coupez-la en trois parts égales. Faites 3 longs boudins et tressez-les ensemble. Disposez la tresse dans un moule à manquer (ou un cercle posé sur une plaque) chemisé de papier sulfurisé, et laissez reposer 15 minutes.
Enfournez ensuite durant 20/25 minutes (la pâte doit avoir doré). Une fois cuit, démoulez le pain et laissez refroidir avant de trancher.

 


ME SUIVRE...
ASSOCIATION