25 oct. 16

Confiture de tomates vertes

 

confittomates

 

Je fais partie des chanceuses habitant en ville, à avoir un jardin et encore mieux, un potager :) Tous les ans, j'y plante toutes sortes de légumes, et notamment des tomates. Quand arrive l'automne, mes plants sont généralement toujours chargés de tomates qui n'ont pas encore eu le temps de mûrir... Il est tellement dommage de jeter toutes ces petites tomates vertes ! Aujourd'hui, nous verrons comment en faire une belle confiture !
J'ai principalement utilisé des tomates cerises, mais n'importe quelle variété convient.

Pour 2 pots de confiture :

- 500 g de tomates vertes
- 400 g de sucre de canne 
- 1 citron

Lavez vos tomates et coupez-les en tranches fines. Vous pouvez enlever les pépins, mais personnellement, j'aime limiter les déchets et ne rien gâcher alors j'ai tout mis.
Placez les tomates coupées dans une terrine ou comme moi, dans un saladier en verre.
Versez dessus le jus du citron et le sucre. Mélangez bien à la cuillère que tout le sucre soit bien réparti partout. 

Laissez reposer une nuit au réfrigérateur (filmez votre récipient si votre réfrigérateur a des odeurs). Les tomates vont rendre du jus.

Versez ensuite le tout dans une bassine à confiture (ou dans une casserole standard si comme moi, vous n'en avez pas !). Faites cuire à feu doux pendant 1h, en remuant de temps en temps. 
Stérilisez vos pots et couvercles en les faisant bouillir quelques minutes.
Une fois la cuisson de la confiture terminée, versez la préparation dans les pots, serrez bien les couvercles, puis retournez-les. Laissez-les ainsi 24h, puis dégustez quand vous voulez !

 


13 mai 16

Biscuits Noisettes

 

biscuitsnoisettes

 

Aujourd'hui, des biscuits très faciles et rapides à faire, pour les passionnés de la noisette ! Pour un goûter express, à tremper dans le thé ou le café.


Pour environ 25 biscuits :

- 100 g de farine de blé T65
- 100 g de farine d'épeautre (ou de nouveau de farine de blé, ou de farine de riz...)
- 130 g de sucre de canne
- 100 g de noisettes (ou de poudre de noisettes directement)
- 100 g de margarine végétale
- 1 pincée de sel non raffiné
- 40 g de lait végétal


Préchauffez votre four à 180°C.

Mixez vos noisettes pour obtenir une poudre fine.
Placez tous vos ingrédients secs dans un récipient.
Incorporez la margarine et mélangez en effritant du bout des doigts jusqu'à obtentir une semoule très grossière.
Ajoutez le lait végétal et pétrir pour bien mélanger le tout.

Etalez sur un plan de travail fariné et à l'aide d'un verre retourné ou d'un emporte-pièces, découpez vos biscuits. Disposez-les sur une plaque couverte de papier cuisson, puis enfournez 15 minutes. A la sortie du four, placez dans une assiette et laissez refroidir. 

07 nov. 15

Hotteok à la scarole cuite

 

hotteok

 

J'ai connu les hotteok, ces crêpes épaisses coréennes, chez Épices & moi. Depuis, je suis un peu addict à cette recette véritablement comfort food pour moi ! Il s'agit à la base d'une grosse crêpe ou d'un gros pancake, fourré à la cannelle et aux cacahuètes. La recette d'Épices & moi aux amandes est excellente.

Il m'est alors venu l'idée de l'adapter version salée, pour m'approcher des pizzas frites à la scarole qu'on retrouve à Naples, recette si chère à mes papilles et à mon coeur. Le résultat s'approche en partie, est beaucoup moins gras et est excellent ! On retrouve le moelleux de l'hotteok, et la douce amertume de la scarole, associée à ce petit goût d'huile d'olive. Bref, je fonds, et j'espère que vous fondrez vous aussi !


Pour 6 hotteoks :

Pour les crêpes :
- 280 g de farine de blé T65
- 1 c-à-s de sucre de canne
- 1/2 c-à-c de sel fin gris (non raffiné)
- 1 c-à-s d'huile d'olive
- 2 c-à-c de levure sèche de boulanger
- 180 ml d'eau tiède

Pour la garniture à la scarole : 
Retrouvez ma recette ici !

 

Préparez tout d'abord les crêpes.
Versez la levure dans l'eau tiède (attention, pas trop chaude) et laissez lever quelques minutes. 
Dans un saladier, versez la farine, le sel et le sucre. Ajoutez l'huile d'olive et l'eau/levure. Mélangez bien soit à la spatule, soit à la main. La pâte va être assez collante. Laissez reposer la pâte pendant 2h, en couvrant le saladier d'un torchon humide, à l'abri des courants d'air. La pâte va lever.

Pendant ce temps, préparez votre scarole selon la recette, en prenant soin de la couper en petits morceaux lorsqu'elle est encore crue. Une fois préparée, réservez.

Une fois la pâte levée, dégazez-la en appuyant la main dessus. Déposez votre pâte sur un plan fariné et étalez-la de façon à obtenir un rectangle de 2 cm d'épaisseur. Coupez la pâte en 6 pâtons égaux. 
Farinez-vous les mains. Prenez un pâton dans le creux de votre main. Déposez au centre un peu de scarole. Refermez en pinçant bien la pâte, de façon à former une boule. Faites de même pour tous les pâtons. Attention à ne pas trop garnir de scarole, il faut que les crêpes puissent fermer. 

Faites chauffer un peu d'huile d'olive ou d'huile de tournesol dans une poêle. Faites cuire vos hotteoks en les plaçant dans la poêle, côté pâte pincée en premier. Faites ainsi dorer 1 minute sur feu moyen, puis retournez-les. Aplatissez-les alors à l'aide d'une cuillère ou d'une spatule et faites cuire à couvert 3/4 minutes. Retournez-les une dernière fois, et faites de nouveau cuire 3/4 minutes à couvert.
Renouvelez l'opération pour chaque hotteok.

Ils sont excellents tièdes, mais peuvent aussi se manger froid en pique-nique par exemple. Bon appétit !

18 oct. 15

Confiture express butternut et gingembre - Comme une crème de marrons

 

confibutternut

 

Forcément avec l'automne et pour notre plus grand plaisir, toutes les courges possibles et imaginables arrivent sur les étals du marché. Une des plus douces qu'il soit est la butternut. Aussi appelée "doubeurre" en France, elle fait partie de la famille des courges musquées. La chair est ferme, et une fois cuite et mixée, on obtient une texture très lisse et douce en bouche. 
J'ai alors pensé qu'elle était une candidate idéale pour être consommer sucrée, en confiture. Et je ne suis pas déçue du résultat ! On retrouve ce joli goût de courge, mais pas trop prononcé. Sa saveur douce est légèrement relevée par le goût subtil du gingembre !
La texture est très intéressante, très proche de la crème de marrons !


Pour un pot :

- 200 g de courge butternut épluchée
- 140 g de sucre de canne
- 1 cuillère à café rase de gingembre en poudre
- 5 cm d'une gousse de vanille
- 50 ml d'eau


Commencez par éplucher votre courge. Coupez-la en morceaux pas trop gros et placez-les dans une bassine à confiture ou à défaut dans une casserole.
Ajoutez l'eau et le sucre. 
Grattez l'intérieur de la gousse de vanille pour récupérer les graines et ajoutez-les à la préparation. Ajoutez aussi les gousses. Versez le gingembre en poudre. Mélangez légèrement.

Placez sur feu moyen et faites cuire 10 minutes à couvert, puis de nouveau 5 minutes non couvert. Vérifiez à la pointe du couteau que la courge est bien cuite sinon prolongez un peu la cuisson.

Retirez la casserole du feu. Ôtez la gousse de vanille. Mixez au mixeur plongeur jusqu'à obtention d'une texture bien lisse. 
Versez sans attendre dans un pot à confiture préalablement stérilisé. Fermez le pot et retournez-le (cela permet de faire le vide dans le pot et de le rendre étanche. Cela garantit sa conservation avant ouverture). Attendez qu'il refroidisse. À conserver au réfrigérateur une fois ouvert !

11 oct. 15

Crème de lentilles corail et sarrasin

 

cremelentilles

 

Je ne sais pas vous, mais avec l'automne qui est arrivé et les températures qui baissent, j'ai envie de bonnes soupes toutes douces et réconfortantes. 
Cette petite soupe est, en plus, vraiment rapide à réaliser, car les lentilles corail cuisent vite. Ces dernières sont pleines de protéines (25g pour 100g).
J'ai découvert le sarrasin il n'y a pas si longtemps. J'ai vraiment apprécié sa saveur plutôt douce. Il représente lui aussi une source de protéines (13g pour 100g).

 

Pour 4 personnes :

- 200 g de lentilles corail
- 1,350 litre d'eau
- 1 petite carotte
- 1 petit oignon
- 1 filet d'huile d'olive
- 200 ml de crème de soja (ou autre crème végétale)
- 60 g de sarrasin décortiqué
- Sel


Faites bouillir votre sarrasin dans une casserole d'eau salée pendant 15 bonnes minutes. Égouttez et réservez.

Rincez vos lentilles corail sous l'eau.
Épluchez votre carotte et coupez-la en rondelles.  
Pelez votre oignon et coupez-le en lamelles. Faites-le revenir quelques minutes dans un filet d'huile d'olive. Incorporez ensuite la carotte et couvrez avec l'eau. Laissez mijoter 10 minutes. 
Ajoutez maintenant vos lentilles corail et laissez cuire 10 minutes supplémentaires. 

Mixez le tout assez finement. Ajoutez la crème de soja et mélangez bien. Salez à votre goût. Incorporez un peu de sarrasin dans votre assiette au moment de déguster.

 


25 sept. 15

Concours et résultats !

 

Bonjour à toutes et à tous !

Ça y est, comme la plupart d'entre vous, il est grand temps pour Ma Végétable de faire sa rentrée ! Au programme de nouvelles recettes bien sûr, un nouveau cours de cuisine avec l'AVF début 2016... et un concours !

Eh oui, car le blog a fêté ses 3 ans cet été... Vous êtes nombreux à me suivre ici, presque 1200 à suivre mes découvertes culinaires/vacancières et autres réjouissances canines sur Instagram, et plus de 2700 à partager ma cuisine sur Facebook...
Au départ, Ma Végétable a été créée pour m'accompagner dans ma transition vers le végétalisme. Aujourd'hui, il occupe une bonne place dans mon quotidien car l'envie de partager ces recettes avec vous est toujours aussi présente ! Quand j'imagine une nouvelle recette, je pense immédiatement à la partager ici ! Et grâce à vous, le blog a pu connaître de jolis et inattendus succès, comme avec le pesto d'orties, le cake sans gluten aux courgettes et tomates confites, les bounty, ou encore l'eau infusée fraise, citron et menthe ...
Alors pour vous remercier, je vous ai prévu des cadeaux !

Et pour vous les offrir, j'ai l'aide d'un nouveau partenaire : Spreadshirt ! Ils ont eu la gentillesse de me contacter et de m'offrir des tabliers personnalisés. Et ça, c'est plutôt sympa comme idée, puisqu'on peut y imprimer ce qu'on veut ! Ils sont agréables à porter, couvrent bien et le tissu est de qualité. N'hésitez pas à aller faire un tour sur leur site, ils proposent des choses assez chouettes. 

IMG_8654

 


À GAGNER...

1er LOT : 1 joli tablier Spreadshirt à personnaliser vous-même ! 

2ème LOT : 1 tasse personnalisé Spreadshirt (car ils font aussi des mugs sympas !) !


COMMENT JOUER ?

Il n'y a pas d'obligations pour participer. Ça serait très sympa d'aller liker la page Spreadshirt. Je pourrais aussi vous demander de vous abonner à la newsletter du blog, de liker la page facebook de Ma Végétable, ou de vous abonner à ma page Instagram... Mais je n'aime pas le principe de forcer les choses. Alors si vous voulez liker ou vous abonner, ça sera avec grand plaisir pour moi, de vous accueillir et de partager ma cuisine avec vous au quotidien. Si vous ne le faites pas, je serai simplement contente de vous faire un cadeau :)

En fait si, la seule obligation est quand même de me laisser un commentaire, celui que vous voulez, en bas de cet article ! Attention, aucune participation ne sera comptabilisée sur Facebook ou Instagram, malgré le fait que le concours soit relayé sur ces réseaux sociaux. 

Vous avez jusqu'au 23 septembre minuit pour participer. Les gagnants seront tirés au sort via random. N'hésitez pas à partager le concours !

 

RESULTATS DU CONCOURS !

Tout d'abord merci à toutes et à tous d'avoir participé au concours des 3 ans de Ma Végétable ! Les concours sont toujours difficiles pour moi car ils font toujours des déçus, j'aurais voulu vous offrir à tous quelque chose... C'est random qui m'a permis de vous départager.

captureconcours1captureconcours2

 

Félicitations donc à Thai Rawk qui remporte le tablier personnalisé, et à Mwi qui remporte la tasse personnalisée ! Je vous envoie un mail pour tout vous expliquer. Encore mille mercis aux autres, et je vous dis à très bientôt sur le blog avec de nouvelles recettes !

20 juin 15

Breakfast smoothie

 

smoothie

 

 

Aujourd'hui une recette très simple et déclinable à volonté : je voulais partager avec vous ma routine santé, mon smoothie du petit déjeuner !
3 ingrédients seulement qui donnent un smoothie délicieux, aux atouts indéniables pour la santé.
Tout d'abord la banane : riche en vitamine B6 et en potassium, elle contient aussi beaucoup de fibres, et ses glucides vous donneront de l'énergie pour toute la matinée. Consommez-la bien mûre, avec de petites tâches noires.
La purée d'amandes complète ensuite : elle apporte toutes une série de minéraux et d'oligo-éléments en haute proportion comme le magnésium, le potassium, le phosphore, le calcium et le fer. Comme les autres oléagineux, elle contient beaucoup de protéines (20g pour 100g).


Ce smoothie est sans sucres ajoutés, celui de la banane suffit amplement !



Pour un smoothie :

- 1 banane (environ 160g)
- 180 ml de lait végétal (soja, avoine, riz...)
- 1 cuillère à café bombée de purée d'amandes complète

Vous pouvez varier les plaisirs en ajoutant 5 fraises, des framboises ou bien 1 cuillère à café de cacao en poudre.


Placez votre banane coupée dans le bol de votre mixeur. Ajoutez le lait végétal et la purée d'amandes. Mixez environ 30 secondes et dégustez !

29 mars 15

Tiramisu vegan

 

tiramisu

 

Vous commencez à être nombreux à connaître l'astuce du jus de pois chiche pour obtenir des blancs en neige. Je vous l'avais notamment présentée dans la recette de mes meringues vegan.
Pour nous les vegan, il s'agit d'une vraie pépite car elle nous permet de retrouver ce côté aérien, assez difficile à reproduire sans oeufs :p

Ce tiramisu est réalisé sans tofu, donc sans soja, la crème étant à base de noix de cajou.
Pour les biscuits, le mieux est d'en prendre des neutres. Mais quand on ne les confectionne pas soi-même, des biscuits neutres et végétaliens ne sont pas très faciles à trouver dans le commerce ! J'ai pris des biscuits petit déjeuner au chocolat du Moulin du Pivert. Les sablés aux amandes de La vie Claire ne sont pas mal non plus, ça dépend du goût que vous voulez apporter...


Pour environ 7 parts individuelles :

- 200 g de noix de cajou non salées
- 125 ml d'eau de source ou d'eau filtrée
- 2 pincées de sel
- 150 g de sucre glace
- 100 g de jus de pois chiche (le jus contenu dans une boite de conserve de pois chiche)
- 190 g de biscuits végétaliens neutres
- 2 cuillères à soupe d'amaretto
- Du café fort non sucré (environ 250 ml)
- Cacao amer non sucré


Placez vos noix de cajou dans un récipient et couvrez-les d'eau (de source préférentiellement). Laissez-les se réhydrater durant 12 heures. 
Une fois réhydratées, mixez vos noix de cajou avec 125 ml d'eau de source et deux pincées de sel. N'hésitez pas à mixer longtemps, la texture doit être très lisse.
Ajoutez maintenant le sucre glace à l'aide d'un fouet. Réservez au réfrigérateur pendant l'étape suivante.

Versez 100 g de jus de pois chiche dans un saladier. Battez-les au fouet électrique jusqu'à obtention de blancs bien fermes.
Incorporez-les délicatement à votre crème de cajou à l'aide d'une spatule type maryse. Tout comme les blancs d'oeufs en neige, il faut éviter le plus possible de casser les bulles d'air. Réservez au réfrigérateur pendant l'étape suivante.

Préparez votre café. Versez-y 2 cuillères à soupe d'amaretto.

Imbibez un biscuit de café et placez-le au fond de votre contenant (j'ai pris de gros verres). Versez une couche de crème. Placez de nouveau un biscuit imbibé, puis versez encore une couche de crème. 
Répétez ainsi pour chaque contenant et placez-les au réfrigérateur.
L'idéal est de les laisser reposer 3 heures au froid avant de les déguster, de façon à ce que la crème fige davantage. Je conseille de les réaliser le jour même de la dégustation, la crème de cajou ayant tendance à s'épaissir avec le temps, la texture est un peu moins agréable le lendemain.

Saupoudrez de cacao amer juste avant de servir. Bonne dégustation !

 

tiramisu2

28 févr. 15

Meringues vegan

 

meringues

 

Alors là, j'ai envie de vous dire que j'ai été bluffée... Mais vraiment !

Tout est parti de cette vidéo Clic que j'ai visionné il y a quelques jours. Je me suis dit que ça, fallait y penser. Et j'étais un peu dubitative quand même... Il fallait que j'essaie ! D'autant que l'astuce devenait presque virale chez les bloggueuses vegan. Ce fameux jus de pois chiche n'allait pas rester plus longtemps un mystère pour moi ! 

Et effectivement, il n'y a rien de plus simple... D'autant que certaines questions m'étaient venues à l'esprit : vais-je devoir battre le jus longtemps avant qu'il ne commence à monter ? La texture va-t-elle être ferme, se tenir ? Cette préparation peut-elle passer au four ??

Et bien à ma grande surprise, le jus de pois chiches s'est réellement comporté comme des blancs d'oeufs. À peine commencé à battre qu'il moussait déjà. La préparation devient blanche et la texture est identique à celle des oeufs en neige, et ce, sans battre plus longtemps. Même après y avoir ajouté du sucre pour en faire des meringues, la texture est la même que si c'était des oeufs. Extrêmement bluffant ! 
La seule différence est que je n'ai pas réussi à ce que la préparation crue garde du volume. Elle a tendance à s'étaler et on obtient des meringues de la forme de macarons.

Le goût du pois chiche n'est pas là non plus, rassurez-vous. La préparation non cuite est peut-être à la rigueur un tout petit peu plus salée que la meringue traditionnelle, mais l'effet disparait après cuisson.

À basse température au four, les meringues restent blanches et après une heure de cuisson, elles sont... craquantes. J'ai été ravie du résultat, d'autant que c'est aussi une recette qui peut être utilisée pour meringuer des tartes ! 
À vous de l'essayer dans les autres recettes nécessitant du blanc d'oeuf ;)

La recette (j'ai obtenu une cinquantaine de petites meringues) :

- 1 conserve de 400 g de pois chiches bio, qui vous permettra de récolter 145 g de jus de pois chiches. N'utilisez que le jus contenu dans la boite
- 285 g de sucre glace

Préchauffez votre four à 100°C.

Égouttez vos pois chiches et conservez le jus. Placez ce dernier dans un récipient. Battez-le au batteur électrique jusqu'à obtention d'une texture ferme.
Ajoutez ensuite le sucre progressivement sans cesser de battre.

Disposez votre préparation, à l'aide d'une poche à douille par exemple, sur une plaque couverte de papier cuisson. Enfournez 1h/1h15 au four. Vérifier la cuisson, elle dépend de la taille de vos meringues.
Je vous conseille d'éviter d'ouvrir le four pendant ce laps de temps, de façon à ce que les meringues gardent un aspect bien lisse (j'en ai déjà fait en ouvrant la porte du four deux/trois fois, et de petites bulles sont apparues à la surface).
Une fois cuites, sortez vos meringues et laissez-les refroidir quelques minutes avant de les décoller du papier.

18 févr. 15

Ravioles sucrées, matcha, dattes et azukis

ConcoursMarkalNouvelAnChinoisMaVegetable

 

Demain, c'est le nouvel an chinois ! Alors on se met à la cuisine chinoise pour l'occasion ;)
Ces petites ravioles sucrées sont faciles à réaliser, à déguster en dessert ou avec un thé. Et puis c'est une autre façon de découvrir comment utiliser le matcha, ce thé vert broyé japonais.


Pour une quinzaine de ravioles :

La pâte :
- 50 g de farine de blé T65
- 25 g de farine de riz
- 10 g de sucre de canne
- 60 ml d'eau bouillante
- 1 cuillère à café de matcha
La garniture :
- 50 g de haricots azukis
- 50 g de dattes
- 4 cuillères à soupe de lait de soja (à ajuster en fonction de la variété de dattes, plus ou moins sèches)
- 1 cuillère à soupe de sirop d'agave
Préparez votre garniture. La veille, placez vos haricots azukis dans 3 fois leur volume d'eau et laissez-les se réhydrater au moins 12 heures (je les ai laissé toute une nuit).
Cuire ensuite vos azukis pendant environ 45 minutes (surveillez la cuisson).
Mixez ensemble vos azukis, les dattes, le lait de soja et le sirop d'agave jusqu'à obtention d'une pâte bien homogène. Réservez.
Préparez maintenant votre pâte. Dans un récipient, place votre farine de blé, de riz, le sucre et le matcha. Ajoutez l'eau bouillante et remuant rapidement à la cuillère. Finissez de pétrir quelques instants à la main. 
Prenez une boule de pâte de la taille d'une noisette et étalez-la assez finement sur un plan fariné. Déposez au centre un peu de garniture, puis refermez la pâte en appuyant bien sur les jointures. 
Faites cuire les ravioles 10/12 minutes à la vapeur et dégustez tiède !

 


ME SUIVRE...
ASSOCIATION